Avec la tête déjà à la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017, le Brésil a une nouvelle fois régalé le public au Championnat Sud-Américain de Beach Soccer 2017 en pratiquant le football spectaculaire dont il a le secret. Au final, la Seleção a soulevé son sixième trophée continental, tandis que l'Équateur a décroché une première qualification historique pour le Mondial de la discipline, barrant la route à l'Argentine, qui de son côté sera absente du rendez-vous mondial pour la première fois de son histoire.

FIFA.com revient sur sept journées riches en action, du 5 au 12 février à Asunción, au Paraguay, à l'issue desquelles le Brésil, le Paraguay et l'Équateur ont décroché leur billet pour les Bahamas.

La phase de groupes

Groupe A : 1. Paraguay (12) 2. Argentine (9) 3. Uruguay (6) 4. Chili (3) 5. Bolivie (0)
Le Paraguay a survolé son groupe et n'a été mis en difficulté que pendant la première période de son match contre le Chili, qui a même atteint la pause avec un but d'avance. Mais les Paraguayens ont vite renversé la vapeur. L'Argentine, quant à elle, ne s'est inclinée qu'une seule fois, contre le Paraguay précisément. L'Albiceleste a ainsi bouclé cette phase de groupes à la deuxième place.

Groupe B : 1. Brésil (12) 2. Équateur (7) 3. Pérou (6) 4. Colombie (3) 5. Venezuela (0)
Pour le Brésil, le Groupe B a été une formalité. Jamais inquiétée, la Canarinha a remporté tous ses matches et encaissé seulement huit buts en phase de groupes, grâce surtout à Mão, élu meilleur gardien du tournoi. Le deuxième qualifié de la poule pour les demi-finales a été l'Équateur.

Trois places pour quatre équipes
Dans la première des deux demi-finales qui garantissaient aux vainqueurs un billet direct pour Bahamas 2017, le Brésil n'a fait qu'une bouchée de l'Argentine. Grâce notamment à un doublé de Lucas, la Verdeamarelha s'est imposée 7:1 sur une Albiceleste qui a inscrit son seul but dans cette partie par Hilaire alors qu'elle était déjà menée de cinq buts.

La physionomie de la deuxième demi-finale, entre le Paraguay et l'Équateur, a été complètement différente. Après l'égalisation de l'Équatorien Moreira à 3:3 à seulement quatre minutes du coup de sifflet final, le match est allé en prolongation. C'est finalement Carballo, auteur de deux buts somptueux dans cette prolongation, qui a permis aux Guarani de s'ouvrir les portes de la finale.

L'attribution du troisième et ultime sésame pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, qui aura lieu aux Bahamas du 27 avril au 7 mai prochains, s'est donc décidée entre l'Argentine et l'Équateur, dans une répétition de la petite finale 2015. Le scénario de ces retrouvailles a été similaire à celui d'il y a deux ans, avec un score final de 4:4 qui a débouché sur une série de tirs au but. C'est là que la trame de l'histoire a changé par rapport à 2015 : les Argentins ont manqué trois tentatives, ce qui a suffi à Jorge Bailón, qui a réussi la sienne, pour propulser l'Équateur vers son premier Mondial. L'Albiceleste sera donc absente de la Coupe du Monde pour la première fois de son histoire.

"Ça a été très dur, mais nous avons atteint notre objectif. Ce sport demande énormément d'efforts et une grande préparation physique. Les garçons ont été à la hauteur et nous avons réussi à offrir ce beau cadeau à nos compatriotes", a commenté le sélectionneur de l'Équateur, José Francisco Palma.

La finale a elle aussi été une réédition de 2015. Comme il y a deux ans, le Brésil a battu le Paraguay, mais avec beaucoup moins de facilité : 7:5 cette fois-ci, contre 8:3 en 2015. Les Paraguayens, bien emmenés par un Pedro Morán auteur de quatre buts, ne se sont jamais avoués vaincus et n'ont pas été si loin de créer un exploit qui aurait privé le Brésil d'un sixième titre continental.

Le classement final :

1. Brésil*
2. Paraguay*
3. Équateur*
4. Argentine
5. Chili
6. Colombie
7. Pérou
8. Uruguay
9. Venezuela
10. Bolivie
* Qualifiés pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017

Meilleur joueur
Carlos Carballo (Paraguay)

Meilleur gardien
Mão (Brésil)

Meilleur buteur
Víctor Belaunde (Chili)