L'Iran a retrouvé sa place au sommet de la pyramide asiatique en s'imposant ce 11 mars face aux Émirats Arabes Unis en finale du Championnat de Beach Soccer de l'AFC. Les deux équipes représenteront le continent lors de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017. Elles seront accompagnées du Japon, qui s'est adjugé le dernier accessit suite à sa troisième place dans ce tournoi.

Les nouveaux champions d'Asie affronteront le Mexique, l'Italie et le Nigeria dans le Groupe B de l'épreuve suprême. Finalistes malheureux, les EAU devront quant à eux en découdre avec le Paraguay, le Panama et le Portugal pour le compte du Groupe C. Enfin, le Japon retrouvera la Pologne, Tahiti et le Brésil au sein du Groupe D.

FIFA.com dresse le bilan de sept jours de compétition acharnée sur les plages de Pantai Batu Buruk, à Kuala Terengganu (Malaisie).

La phase de groupes
Groupe A : 1. Iran, 12 points ; 2. Bahreïn, 9 pts ; 3. Afghanistan, 6 pts ; 4. Malaisie, 3 pts ; 5. RP Chine PR, 0 pt
Les Iraniens ont largement dominé les débats dans le Groupe A. Vainqueurs à quatre reprises, ils se sont qualifiés haut la main pour les demi-finales, après avoir passé 35 buts à leurs adversaires (contre trois encaissés). Les hommes de Mohammad Hossein Mirshamsi ont débuté leur parcours en écrasant leurs hôtes malaisiens 14:0. La Team Melli a ensuite dominé l'Afghanistan (6:1), la RP Chine (10:0) et Bahreïn (5:2). Sur le front de l'attaque, Mohammadali Mokhtari a frappé à huit reprises en phase de groupes. Il terminera meilleur buteur du tournoi avec 12 réalisations au total.

Groupe B : 1. Liban, 6 points ; 2. Oman, 3 pts ; 3. Thaïlande, 0 pt
Le retrait à la dernière minute de l'Ouzbékistan a considérablement raccourci le chemin des demi-finales pour les trois équipes encore en lice dans le Groupe B. Oman et le Liban ayant battu la Thaïlande, la qualification s'est jouée lors de l'ultime levée. Au terme d'une rencontre haletante, les Cèdres ont officiellement mis fin au règne continental des Omanais (4:3). La tête victorieuse d'Ahmed Grada à trois secondes du coup de sifflet final a littéralement propulsé le Liban dans le dernier carré.

Groupe C : 1. EAU, 9 points ; 2. Japon, 6 pts ; 3. Irak, 1 pt ; 4. Qatar, 0 pt
Les EAU et le Japon ont fait preuve d'une étonnante verve offensive dans le Groupe C. Dans ce contexte, l'Irak et le Qatar n'ont jamais paru en mesure de se mêler à la lutte pour la qualification. La sélection émiratie a lancé sa campagne sur un succès sans appel contre les Irakiens (6:0), avant de corriger le Qatar 8:1. De leur côté, les Japonais se sont montrés encore plus efficaces, comme en témoigne l'ampleur de leurs victoires face aux Qataris (14:0) et aux Irakiens (11:2). Les deux ténors continentaux ont donc dû en découdre lors de l'ultime journée pour désigner le vainqueur du groupe. Si la victoire est revenue aux EAU, les Samouraïs Bleus ont tout de même validé leur ticket pour la suite de la compétition, grâce à leur statut de meilleur deuxième.

Les matches à élimination directe
Pour avoir l'assurance d'être du voyage aux Bahamas, il fallait absolument s'imposer dans les demi-finales programmées ce 10 mars. En guise d'entrée en matière, le public malaisien a eu droit à une rencontre enlevée entre les EAU et le Liban (4:4), finalement remportée par les premiers aux tirs au but. Haitham Mohamed et Hasham Al Muntaser ont converti leurs tentatives pour offrir une courte victoire (2:1) aux Émiratis dans cette épreuve. Il n'en fallait pas moins pour garantir aux EAU une cinquième participation à l'épreuve reine de la discipline.

Quelques heures plus tard, les Iraniens fêtaient à leur tour leur qualification pour la phase finale, au terme d'un duel aussi spectaculaire qu'indécis face au Japon (8:6). La Team Melli peut remercier Mokhtari, Hassan Abdollahi et Mohammad Ahmadzadeh, tous trois auteurs de doublés. Aux Bahamas, l'Iran défendra ses chances en Coupe du Monde de Beach Soccer pour la septième fois.   

Le lendemain, Libanais et Japonais s'étaient donné rendez-vous pour une rencontre sous haute tension, avec pour enjeu le troisième et dernier billet pour les Bahamas. Emmenés par un Takasuke Goto auteur d'un quadruplé, les Samouraïs Bleus l'ont finalement emporté 6:3. Ils participeront donc pour la neuvième fois de suite à l'épreuve suprême. Le Brésil et le Japon sont les seuls pays à n'avoir manqué aucune édition de la Coupe du Monde de Beach Soccer depuis 2005.

Le dernier match au programme devait désigner le nouveau champion d'Asie. Cet honneur est finalement revenu à l'Iran, qui a bouclé un parcours remarquable en signant un sixième succès de rang (7:2), aux dépens des EAU. Moslem Mesigar et Mokhtari en ont profité pour inscrire un doublé chacun. Le second a quitté la Malaisie sur une notre très positive : non content de remporter le titre de meilleur buteur, il a également été élu meilleur joueur du tournoi.

Classement final
1. Iran*
2. Émirats Arabes Unis*
3. Japon*
4. Liban
*Qualifié pour la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017

Joueur du tournoi
Mohammadali Mokhtari (Iran)

Prix du Fair-play
Iran

Meilleur buteur
Mohammadali Mokhtari (Iran) – 12 buts