• À seulement 19 ans, le Panaméen a été élu meilleur joueur de la compétition préliminaire de la CONCACAF
  • Le Panama débutera face au Portugal le 28 avril prochain
  • "On veut vraiment aller au bout", avoue-t-il à FIFA.com

Alfonso Maquensi le reconnaît volontiers : il continue d’être surpris. On le serait à moins ! Alors que Panama ne s’était jamais qualifié pour une Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, il a réussi l’exploit d’y parvenir en remportant le championnat de la CONCACAF, avec une victoire sur le Mexique en finale à la clé.

"On savait très bien que le Mexique était très fort. Mais malgré ça, on a remporté le titre, grâce à dieu et grâce au travail qu’on fait avec le sélectionneur, Shubert Pérez, qui nous a expliqué comment faire pour battre une équipe réputée à l’échelle mondiale", détaille Maquensi, élu meilleur joueur de la compétition.

"L’équipe a énormément travaillé sur ce projet. On ne s’attendait pas à décrocher la qualification de cette façon, mais le scénario nous a souri et c’est en partie lié à nos efforts. On a tous donné le meilleur de nous-mêmes et notre rêve se concrétise d’aller aux Bahamas en tant que champions de la confédération", souligne l’ailier de 19 ans.

Ses six buts ont été essentiels au bon parcours du Panama, qui fait donc partie des 16 sélections en lice à Bahamas 2017. "Je suis ravi, heureux d’être ici. Et j’ai hâte que ça commence enfin", s'exclame-t-il.

Concrétiser de nouveaux rêves
Il faut reconnaître qu’Alfonso Maquensi a une certaine habitude des surprises. De fait, ses débuts dans le beach soccer ont un côté inattendu. "Il y avait eu des tests nationaux à Panama et c’est là que le sélectionneur m’avait demandé de rester, d’abord pour intégrer une pré-sélection et plus tard l’équipe nationale. Je suis un joueur rapide, dynamique et hyperactif. Avant, je jouais sur gazon et au futsal, mais pour ce test, on avait monté une équipe avec les copains du quartier. Le reste appartient désormais à l’histoire..."

C’est vrai qu’à cette époque-là, quand on a monté l’équipe avec les copains, je ne me serais jamais dit que je représenterais bientôt mon pays, qu’on gagnerait le championnat de la Concacaf et qu’on irait à la Coupe du Monde.

Alfonso Maquensi

Toutefois, Maquensi n’est pas du genre à se contenter de ce qu’il a, ni sur le terrain ni en dehors. À la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017, il aspire à prolonger cette belle histoire. Et à concrétiser de nouveaux rêves.

"J’espère que nous ferons une bonne Coupe du Monde. Nous sommes très concentrés sur notre premier match, où nous allons affronter le champion du monde portugais. C’est difficile de jouer contre une telle équipe, mais on va attendre de voir ce que nous dit notre sélectionneur et tenter d’appliquer les consignes. On veut vraiment aller au bout ici aux Bahamas", conclut-il.