L'attente touche à sa fin et à Nassau, on compte déjà les heures d'ici le coup d'envoi de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, Bahamas 2017. Sable, soleil, actions spectaculaires, une atmosphère incroyable : tout est prêt pour le début de la neuvième édition de la compétition !

Ce 27 avril, l'Iran et le Mexique seront chargés de lever le rideau sur un tournoi qui promet d'apporter son lot d'émotions aux spectateurs qui auront pris place dans le stade de Nassau. FIFA.com vous présente cette Coupe du Monde qui prendra fin le 7 mai prochain.

Les cinq clés de Bahamas 2017

1. Tenant du trophée, et expérimenté : le Portugal, champion en titre, se présente avec ses atouts habituels, à commencer par son buteur Madjer, qui cherchera avec ses coéquipiers à conserver la couronne mondiale conquise il y a deux ans à domicile. À ce jour, seuls le Brésil et la Russie, absente de Bahamas 2017, ont réussi la prouesse de gagner deux éditions consécutives de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA.

2. À la recherche de la gloire perdue : le Brésil précisément, vainqueur de quatre éditions successives de l'épreuve entre 2006 et 2011, est un candidat naturel au sacre final. Dans les qualifications sud-américaines, les Auriverdes se sont montrés particulièrement affûtés. Le sable de Nassau pourrait être la scène parfaite pour les voir remonter sur le toit du monde.

3. À qui la surprise ? L'Italie n'a certes jamais soulevé le trophée mondial, mais sa présence régulière dans les dernières joutes à chaque édition de la compétition en fait un prétendant évident au titre mondial. Gabriele Gori est son principal atout offensif. L'Iran, champion d'Asie, possède une équipe mature et pleine d'expérience. Il ne faut pas non plus sous-estimer les chances du Sénégal, qui a négocié avec maestria les qualifications africaines, ou de Tahiti, qui a surpris le monde du beach soccer il n'y a pas si longtemps encore.

4. Trois néophytes ambitieux : Les Bahamas, pays hôte, le Panama et l'Équateur sont autant d'équipes qui connaîtront dans quelques jours leur baptême du feu en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Les Canaleros sont champions de la CONCACAF et seront sans aucun doute un adversaire coriace pour n'importe quelle équipe. Les Bahamas compteront quant à elles sur le soutien permanent de leur public.

5. Les Bahamas sur leur sable : Avec un stade spectaculaire et une ambiance qui commence à monter dans les rues, les Bahamas sont sur le point de participer pour la première fois de leur histoire à une compétition organisée par la FIFA. Quelle meilleure manière de le faire qu'à titre de pays organisateur de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA ? La sélection bahamienne s'est préparée à l'événement de façon surprenante : elle s'est rendue en Europe et, entre autres activités, a passé plusieurs semaines avec l'équipe de Suisse, avec laquelle elle s'est entraînée et à laquelle elle s'est mesurée à plusieurs reprises.

Entendu…
"Nous sommes très heureux. Les Bahamas sont un site idéal, au sens où il existe ici une passion pour le sport et le tourisme. Nous avons préparé un stade spectaculaire, qui répond à toutes les exigences d'un très grand tournoi. De par l'expérience des qualifications et l'engouement qui existe chez les gens ici, nous sommes absolument convaincus que ce tournoi, dès le premier jour, va être une superbe réussite"- Joan Cusco, Directeur du Tournoi

Le saviez-vous ?

  • Mao, actuel gardien du Brésil, est le joueur qui a disputé le plus de matches de Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA. Il a représenté la Seleção 40 fois sur 7 éditions de la compétition.
  • Vous aimez les chiffres ? Si oui, découvrez le Kit de statistiques de FIFA.com.