• Pour la première fois, les quatre demi-finalistes proviennent de quatre confédérations différentes
  • L'Iran se qualifie pour les demi-finales pour la première fois de son histoire
  • Le Portugal, tenant du trophée, s'incline face au Brésil

LE FILM DE LA JOURNÉE - L'Iran s'est qualifié pour la première demi-finale de Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA de son histoire grâce à une victoire en prolongation contre la Suisse, au terme d'un match palpitant. La Melli rejoint ainsi dans le dernier carré trois autres équipes habituées à ce niveau-là.

Quadruple champion du monde, le Brésil s'est ouvert les portes du dernier carré grâce à un but inscrit à un peu plus de deux minutes du terme sur une reprise de volée en ciseau retourné, renvoyant ainsi à la maison le Portugal, champion du monde en titre.

Finaliste de Portugal 2015, Tahiti a souffert face au Paraguay, mais les buts tardifs inscrits par Heiarii Tavanae et Patrick Tepa ont fini par faire la différence et qualifier les Polynésiens pour les demi-finales.

L'Italie a décroché la victoire la plus convaincante de la journée. Le succès 5:1 des hommes dirigés par Massimo Agostini sur le Sénégal doit une nouvelle fois beaucoup à Gabriele Gori, meilleur buteur de la compétition avec 14 réalisations.

Les résultats
Paraguay 4:6 Tahiti
Brésil 4:3 Portugal
Suisse 3:4 Iran a.p.
Italie 5:1 Sénégal

Trois moments-clés

1 Et de trois pour Tahiti : Gant d'Or adidas à Portugal 2015, le gardien tahitien Jonathan Torohia a été l'auteur improbable de l'ouverture du score pour son équipe contre le Paraguay. Sa volée lointaine a terminé au fond des filets adverses, donnant à Tahiti l'élan nécessaire pour venir à bout d'une Albirroja coriace et s'ouvrir ainsi les portes d'une troisième demi-finale consécutive. "Nous avons fait le travail et cette victoire est méritée. Nous avons atteint nos objectifs", estime le portier. Pour disputer sa deuxième finale d'affilée dans l'épreuve, Tahiti devra battre l'Iran.

2 Hosseini, héros de la Melli : Ali Nazem restera comme l'artisan de la qualification historique de l'Iran pour les demi-finales de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, mais ce qui n'apparaît pas sur le rapport de match officiel, c'est la contribution du gardien Peyman Hosseini à la qualification de son équipe. Dans les ultimes instants, Hosseini a réalisé une série de parades acrobatiques sur des tentatives de presque tous les joueurs de la Suisse.

3 Le champion tire sa révérence : Avec cette confrontation entre le Brésil et le Portugal, un géant de la discipline devait quitter l'épreuve au stade des quarts de finale. À l'issue d'une rencontre disputée, c'est le Portugal qui a fini par céder. Le meilleur buteur de toute l'histoire de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA, le Portugais Madjer, n'aura donc pas marqué le moindre but dans la présente édition. "C'est difficile à digérer mais nous sommes les deux meilleures équipes du monde. Nous aurions pu tout aussi bien gagner ce match, mais c'est le Brésil qui sort vainqueur. Quoi qu'il en soit, nous ne méritions pas de perdre", jugeait le capitaine lusitanien après le coup de sifflet final, malgré son compteur bloqué à zéro.

A venir
Demi-finales, 6 mai
Iran - Tahiti
Italie - Brésil