Le dernier chapitre du développement du beach soccer s'est déroulé aux Bahamas à l'occasion de la Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA 2017. La trame de l'histoire a encore confirmé les progrès de personnages encore secondaires dans un passé récent.

Tahiti s'est encore retrouvé en haut de l'affiche jusqu'à atteindre la finale, alors que l'Iran décrochait la troisième place finale, une première pour un représentant asiatique. Le Sénégal et le Paraguay ont aussi franchi un cap en atteignant les quarts de finale, alors que le Panama et l'Equateur découvraient le grand bain international pour la première fois.

Ces performances reflètent le travail de terrain effectué aux quatre coins du monde par les nouvelles puissances de beach soccer. Des formations pour entraîneurs à l'investissement dans du matériel, la discipline continue d'évoluer et de s'ouvrir à des nouveaux territoires. Cela s'est traduit sur le sable de Nassau !

Les rois du beach soccer se confient à travers la video ci-dessus sur les initiatives et les projets pour poursuivre cette dynamique de constante évolution.