Hier
L'entrée dans le XXIe siècle a marqué un tournant pour le Club de Fútbol Pachuca, dont le statut est passé de celui d'une équipe habituée à faire l'ascenseur entre la deuxième et la première division mexicaine à celui de l'un des clubs les plus performants de son pays et de la CONCACAF. De fait, les Tuzos participeront en 2017 à leur quatrième Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.

Les performances de Pachuca au cours de ses trois premières participations laissent toutefois à désirer. En 2007, la formation mexicaine quitte la compétition dès les quarts de finale, éliminée par l'Étoile Sportive du Sahel. En 2008, elle signe sa première et unique victoire à ce jour dans la compétition en dominant Al Ahly, avant d'être battue successivement par la Liga Universitaria de Quito et le Gamba Osaka et de prendre la quatrième place. En 2010, elle chute dès son entrée en matière devant le TP Mazembe et se classe cinquième après avoir pris le meilleur sur Al-Wahda aux tirs au but.

Aujourd'hui
L'entraîneur uruguayen Diego Alonso a réussi une belle prouesse durant la Ligue des champions de la CONCACAF en bâtissant une équipe solidaire en défense comme en attaque. Cela donne une formation très imperméable à l'arrière et redoutable à l'avant, grâce notamment au trio offensif constitué de Jonathan Urretaviscaya, Hirving Lozano et Franco Jara. L'une des caractéristiques de Pachuca est de pratiquer le même football à domicile qu'à l'extérieur. Le fait que l'équipe a inscrit 16 de ses 29 buts sur la scène continentale à l'extérieur est là pour le prouver.

Et demain ?
"La Coupe du Monde des Clubs, c'est l'élite internationale, et la jouer est devenu pour moi une obsession. Je dirai même plus, c'est maintenant notre objectif. Nous irons là-bas pour être compétitifs", soulignait Alonso après le sacre de son équipe en Ligue des champions. Si Pachuca atteint la finale du tournoi, il sera le premier club mexicain à le faire.

Quelques repères
Les stars du passé
Alberto Rodríguez, Hernán Medford, Pablo Hernán Gómez, Sergio Santana, Miguel Calero, Manuel Vidrio, Gabriel Caballero, Juan Carlos Cacho, Christian Giménez, Damián Álvarez.

Les stars actuelles
Alfonso Blanco, Oscar Murillo, Erick Gutiérrez, Jonathan Urretaviscaya, Irving Lozano, Franco Jara.

La qualification en chiffres
Pachuca a gagné la Ligue des champions de la CONCACAF 2016/17 après avoir battu Tigres en finale sur un score cumulé de 2:1.

Les Tuzos ont d'abord terminé premiers de leur groupe avec 10 points sur 12 possibles et avec la meilleure attaque de la phase de groupes (19 buts inscrits). Ensuite, ils ont éliminé le Deportivo Saprissa en quart de finale et le FC Dallas en demies. C'est d'ailleurs à Dallas que Pachuca a subi sa seule défaite dans la Ligue des champions de la CONCACAF 2016/17. Au total, les Tuzos ont inscrit 29 buts et en ont encaissé huit.

La stat
14 - Comme le nombre de buts inscrits à eux deux par Hirving Lozano (huit) et Franco Jara (six), respectivement premier et deuxième au classement final des meilleurs buteurs de la Ligue des champions de la CONCACAF 2016/17. Ils sont les auteurs de 48% des buts inscrits par le champion de la CONCACAF.