Les Émirats Arabes Unis regroupent sept petits États situés à la pointe sud-est de la péninsule Arabique. Leur côte nord est baignée par le golfe Arabique. Ils sont bordés à l'ouest par le Qatar, leur voisin le plus proche, au sud par l'Arabie Saoudite et à l'est par Oman. L'Iran leur fait face de l'autre côté du golfe.

La Fédération des Émirats Arabes Unis est née en 1971 de l'union de six émirats : Abou Dabi, Dubaï, Ajman, Oumm al Qaïwaïn, Fujaïrah et Charjah. Ras el Khaïmah les a rejoints un an plus tard. Abou Dabi, de loin le plus grand d'entre eux, occupe plus de 80 % des 83 600 kmdu pays.

En essor constant, la population dépasse neuf millions d'âmes. Abou Dabi et Al Ain, les deux sites de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017, comptent 2 784 000 et 650 000 habitants respectivement. Le développement de l'industrie pétrolière a attiré un grand nombre d'immigrants. À ce jour, la population se compose ainsi de 11 % d'Émiratis, de 9 % d'Arabes d'origines diverses et d'Iraniens et de 62 % de ressortissants du sud de l'Asie. La grande majorité est musulmane (96 %), et si la langue officielle du pays est l'arabe, l'anglais, l'hindi et l'ourdou sont également très répandus.

La majeure partie du territoire est désertique, mais riche en réserves pétrolières. Celles-ci sont exploitées depuis les années 1960, notamment à Abou Dabi, Dubaï et Charjah. Le climat varie peu : torride (35º à 45º) et humide (60 à 100 %) en été, chaud (15º à 25º) et sec en hiver.

Le football aux EAU
Bien que les Émirats Arabes Unis ne possèdent pas un héritage footballistique comparable à celui de nombreux pays européens et américains, ils sont passionnés de ballon rond. En 2017, ils accueilleront la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA pour la troisième fois, après les éditions 2009 et 2010. Ils ont en outre organisé trois autres compétitions de la FIFA : la Coupe du Monde U-20 en 2003, la Coupe du Monde de Beach Soccer en 2009 et la Coupe du Monde U-17 en 2013. Les courses de chevaux et de chameaux ont beau jouir d'une tradition de plus de deux siècles dans la région, le football s'est aujourd'hui imposé comme le sport le plus populaire du pays.

Les Émirats Arabes Unis ont rejoint la FIFA en 1972, un an à peine après avoir acquis leur indépendance. Ils ont intégré les confédérations asiatique et arabe en 1974. Pays hôte des éditions 1982, 1994, et 2007 de la Coupe du Golfe, ils ont également organisé la Coupe d'Asie de l'AFC en 1996, un honneur dont ils se sont montrés dignes avec leur habituelle efficacité. Ils abriteront de nouveau ces deux compétitions dans deux ans.

Bien que créée il y a moins de 50 ans, leur équipe nationale affiche quelques beaux résultats. Triple finaliste de la Coupe du Golfe (1986, 1988, 1994), elle a remporté le trophée à deux reprises : en 2007 à la faveur de sa victoire sur Oman devant son public, et en 2013 aux dépens de l'Irak. En Coupe d'Asie, elle s'est classée deuxième en 1996 et troisième en 2015. Mais sa plus belle performance reste sa qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990™, sa seule apparition en phase finale à ce jour.

Chez les jeunes, la sélection U-20 a pris part à trois épreuves reines de la catégorie. Elle a atteint les huitièmes de finale en 1997, puis les quarts en 2003 et 2009. Les U-17 ont, eux aussi, disputé trois Coupes du Monde. Sortis dès le premier tour en 1991 et en 2013, ils ont accédé aux huitièmes en 2009.