Le match d'ouverture de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012, mettra aux prises Sanfrecce et Auckland City au stade international de Yokohama. Le vainqueur de cette opposition aura ensuite à en découdre avec les Egyptiens d'Al Ahly en quart de finale.

Le match
Sanfrecce Hiroshima - Auckland City FC, stade international de Yokohama, jeudi 6 décembre 2012, 19h45 (heure locale)

L'enjeu
Grâce à une performance historique, Sanfrecce Hiroshima a pu se qualifier pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA : autour du meilleur buteur Hisato Sato (22 buts cette saison), San Fre a conquis pour la première fois le titre de champion de la J-League, obtenant ainsi son ticket pour le rendez-vous intercontinental de 2012 en tant que représentant du pays organisateur. Sanfrecce veut désormais aussi faire sensation sur la scène internationale.

Contrairement à l'équipe japonaise, qui découvre le tournoi, Auckland City est un visage connu de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Après 2006, 2009 et 2011, le vainqueur de la O-League de l'OFC participe pour la quatrième fois au bras de fer intercontinental. L'an dernier déjà, les Néo-Zélandais avaient également eu affaire au champion du Japon en match d'ouverture, s'inclinant 0:2 face à Kashiwa Reysol malgré une prestation encourageante.

La stat
4
- Auckland dispute pour la quatrième fois le match d'ouverture d'une Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Lors des trois rencontres inaugurales précédentes, le représentant de l'Océanie a enregistré deux défaites (en 2006 contre Al Ahly et en 2011 devant Kashiwa Reysol) et une victoire (en 2009 aux dépens d'Al Ahli FC).

Entendu…
"Auckland est une bonne équipe, avec des joueurs très forts physiquement. Nous allons jouer notre jeu habituel, faire en sorte de nous créer un maximum d'occasions et tenter de les concrétiser" - Hisato Sato, attaquant de Sanfrecce Hiroshima

"Nous avons observé Hiroshima. C'est une équipe habile techniquement, avec de très bons joueurs comme Hisato Sato, Mihail Mikic et Koji Morisaki. Nous savons que ce sera un match difficile car ils disposent de quelques-uns des meilleurs techniciens du championnat japonais. Nous allons nous préparer du mieux possible et nous verrons ce qui se passera. Nous allons faire de notre mieux." - Ramon Tribulietx, entraîneur d'Auckland City FC