La demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012 entre le Chelsea FC et le Club de Futbol Monterrey offrira aux deux équipes une chance de rachat. Après avoir été éliminée dès la phase de groupes de la Ligue des champions de l'UEFA, l'équipe anglaise a l'opportunité de conquérir un titre international inédit et d'effacer ce mauvais souvenir. Quant à la formation mexicaine, elle n'avait pas caché son amertume après son élimination dès les quarts de finale de l'épreuve suprême des clubs au niveau mondial, l'an passé au Japon. En battant Ulsan Hyundai, Monterrey a déjà fait mieux qu'en 2011 dans le tournoi, mais une victoire contre le représentant européen, synonyme de place en finale, serait une récompense d'un tout autre acabit.

Le match
Monterrey - Chelsea, Stade international de Yokohama, jeudi 13 décembre, 19h30 (heure locale)

L'enjeu
Contre les Sud-Coréens, Monterrey a fait preuve de beaucoup d'habileté dans tous les secteurs, en particulier grâce à César Delgado. Le milieu argentin a marqué deux fois et été le véritable chef d'orchestre de l'animation offensive de son équipe. En combinaison avec Aldo de Nigris et le jeune Jesús Corona, il a été à l'origine d'actions de grande qualité, conclues calmement et victorieusement dans les six mètres adverses. Le redoutable trio doit maintenant répéter ses prouesses contre une défense aguerrie, composée de joueurs ayant emmagasiné beaucoup d'expérience avec leurs sélections nationales respectives.

Chez les Blues, l'élimination précoce en Ligue des champions de l'UEFA n'était évidemment pas au programme. Rafael Benítez ne fait que commencer son travail, mais Chelsea n'en reste pas moins une équipe difficile pour n'importe quel adversaire. Avant de s'embarquer pour le Japon, les Londoniens ont signé deux victoires, contre Nordsjaelland et Sunderland, avec un score cumulé de 9:2.

La stat
5
- Le show de César Delgado contre Ulsan a enchanté les spectateurs présents à Toyota et est venu confirmer une statistique surprenante pour le football de son pays : un joueur argentin a marqué un doublé au cours des cinq dernières éditions de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA : Christian Giménez (Pachuca, 2008), Leandro Benítez (Estudiantes de La Plata, 2009), Dario Cvitanich (Pachuca, 2010) et Lionel Messi (Barcelone, 2011).

Entendu…
"On travaille toujours pour gagner. Nous savons que Chelsea possède une grande équipe, mais nous allons devoir reproduire ce que nous avons fait au premier match, car nous avons confiance en nous-mêmes. Nous allons lutter pour obtenir le résultat auquel nous aspirons, en travaillant toujours en équipe." - Victor Vucetich, entraîneur de Monterrey

"Quand vous participez à un tournoi comme celui-ci, il est important de montrer ce dont vous êtes capables sur le terrain et de bien jouer. C'est une opportunité comme une autre de gagner un trophée, un trophée spécial. J'ai déjà dirigé deux équipes dans cette compétition par le passé et ce fut une grande expérience pour moi. J'espère que mes joueurs vivront eux aussi une grande expérience." - Rafael Benítez, entraîneur de Chelsea