Edgardo Bauza, entraîneur du CA San Lorenzo de Almagro
Nous sommes extrêmement satisfaits d'avoir atteint notre premier objectif, c'est-à-dire la qualification pour la finale. C'était un match difficile, contre une équipe particulièrement bien organisée défensivement. Nous n'avons pas fait une bonne première mi-temps. Nous étions nerveux, il nous a manqué de la détermination et nous avons perdu beaucoup de ballons. La rencontre ne se déroulait pas comme nous le voulions et j'ai procédé à quelques ajustements qui nous ont permis de prendre le dessus. Nous allons maintenant nous tourner vers la finale, que nous ferons tout pour gagner. Nous essaierons de livrer la meilleure performance possible et de répondre aux attentes placées en nous, même si nous allons affronter l'une des meilleures équipes du monde, avec des joueurs incroyables.

Ramon Tribulietx, entraîneur d'Auckland City FC
Nous sommes le vainqueur moral de ce match. Nous avons eu l'opportunité d'emporter la décision dans le temps réglementaire. Mes joueurs sont bien sûr très déçus, parce qu'ils sont passés tout près de la victoire. Mais nous sommes tout de même très fiers de ce que nous avons montré, nous n'oublierons pas cette rencontre de sitôt. Nous avons eu le contrôle le ballon contre le champion d'Amérique du Sud, nous avons prouvé que nous pouvions rivaliser à ce niveau et pratiquer un bon football. Je suis vraiment fier de mes hommes, ils auraient mérité de gagner. Participer à ce tournoi et montrer au monde entier ce dont nous sommes capables est tout simplement formidable.