L'ES Sétif n'était jamais rentré dans son quart de finale de Coupe du Monde des Clubs, Western Sydney Wanderers l'avait mal terminé. L'occasion d'atténuer la déception se présente ce mercredi 17 décembre avec la cinquième place de Maroc 2014 en jeu.

Les Australiens entendent se rassurer au plus vite et se lancent à l'attaque. Le premier assaut digne de ce nom se traduit au tableau d'affichage par Romeo Castelen, à la réception d'un service de Labinot Haliti (0:1, 5'). Douze minutes plus tard, le capitaine tient à enfiler lui-même le costume de buteur sur coup franc mais la transversale en décide autrement. Sonnés par cette entrée en matière délicate, les Aigles Noirs semblent cloués au sol. Abdelmalik Ziaya tente bien de prendre de la hauteur mais sa reprise acrobatique est plus spectaculaire qu'efficace.

Ce sont donc des Algériens menés, mais remontés, qui reviennent des vestiaires. Les Océaniens reproduisent cependant le scénario du premier acte en inscrivant un but après cinq minutes de jeu... dans les mauvais filets cette fois-ci, Daniel Mullen trompant son propre gardien (1:1, 50',). L'ES Sétif revient dans le coup avant que Ziaya ne donne pour la première fois de la compétition l'avantage à ses couleurs, après un enchaînement contrôle-frappe dans la surface (2:1, 57'). Les Wanderers vont-ils encore s'incliner après avoir dominé ? Vitor Saba répond par la négative en égalisant sur coup franc (89', 2:2)

Malheureusement pour lui, ses coéquipiers se montrent moins inspirés dans l'exercice du tir au but après une prolongation sans éclat. L'ES Sétif, quant à lui, quitte le tournoi la tête haute avec une cinquième place en Coupe du Monde des Clubs inscrite à son palmarès.