Europe ou Amérique du Sud ? Quel champion continental pourra se proclamer roi du monde ? Les réponses à ces questions seront livrées ce 20 décembre à l'issue du match entre le FC Barcelone et River Plate, qui s'affrontent en finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2015. Ces deux géants de la planète football ne pouvaient rêver meilleur cadre pour leur première rencontre en match officiel.

Le match
River Plate - FC Barcelone, stade international de Yokohama, dimanche 20 décembre, 19h30 (heure locale)

Lors de sa demi-finale contre Guangzhou Evergrande, le FC Barcelone a confirmé son statut de favori de l'épreuve. Même privés de Lionel Messi, malade, les Blaugranas n'ont pas eu besoin de puiser dans leurs réserves pour se débarrasser de la formation chinoise (3:0). Fort d'un triplé, Luis Suárez a logiquement été élu meilleur joueur du match. À l'inverse, River Plate a éprouvé les pires difficultés à valider son billet pour la finale. Les Millonarios ont dû s'en remettre aux prouesses de leur gardien Marcelo Barovero pour ne pas concéder l'ouverture du score face à Sanfrecce Hiroshima, le champion du Japon, avant d'enfin trouver la faille à la 72ème minute par Lucas Alario, de la tête.

Malgré tout libérés par ce succès étriqué, les Argentins ambitionnent désormais d'accrocher une première Coupe du Monde des Clubs à leur palmarès. De leur côté, les Catalans comptent être sacrés pour la troisième fois après 2009 et 2011 et ainsi établir un nouveau record de victoires dans la compétition. Heureux présage pour les lauréats de la Ligue des champions de l'UEFA : en 2009 aux Émirats arabes unis, ils avaient déjà retrouvé une équipe argentine en finale. À l'époque, Pedro et Messi avaient permis au Barça de disposer d'Estudiantes de La Plata 2:1 après prolongation.

La stat
4 - River Plate pourrait devenir la quatrième formation sud-américaine à s'adjuger la Coupe du Monde des Clubs. À ce jour, seuls les Brésiliens de Corinthians (2000 et 2012), de São Paulo (2005) et de l'Internacional (2006) y sont parvenus. River Plate est également le quatrième club argentin à disputer la finale de ce tournoi annuel après Boca Juniors (2007), Estudiantes (2009) et San Lorenzo (2014).

Entendu…
"Nous voulons gagner cette partie en jouant comme nous en avons l'habitude. Il faudra appliquer la même recette que lors de nos autres matches décisifs si nous voulons que cette finale soit équilibrée. Si nous restons soudés, nous avons toutes nos chances." - Leonel Vangioni, défenseur de River Plate

"River Plate a été un morceau de moi, tout comme le FC Barcelone l'est aujourd'hui. Je joue depuis six ans pour ce club et je m'identifie totalement à lui. Je n'oublie naturellement pas mes racines, mais dans cette situation, je mets mes sentiments de côté. J'ai l'opportunité de remporter à nouveau la Coupe du Monde des Clubs et je compte bien ne pas la laisser passer. Tout le monde au club veut gagner ce titre, parce que ce n'est pas facile de se qualifier pour la compétition." - Javier Mascherano, défenseur du FC Barcelone