Reinaldo Rueda, entraîneur de l’Atlético Nacional
Notre ambition était d’accéder à la finale. Nous avons malheureusement échoué et nous ressentons beaucoup de frustration et d’amertume. Le football est ainsi fait, ce sont des choses qui arrivent. D’abord en raison de la qualité de notre adversaire et ensuite parce que nous n’avons pas fait preuve de l’efficacité nécessaire dans ce genre de match, face à une équipe dont le principal atout est la rigueur tactique. Après le premier but, nous nous sommes rapidement désorganisés. Nous avons manqué plusieurs occasions, tandis qu’eux se sont montrés plus réalistes. Vu nos nombreuses occasions, nous pensions pouvoir l’emporter, mais nous avons péché par excès de confiance. À nous d’en tirer les enseignements. C'est une dure leçon qui nous aidera certainement à progresser.

Masatada Ishii, entraîneur de Kashima Antlers
Nous sommes désormais en finale. C’est une grande réussite, non seulement pour les Kashima Antlers, mais également pour tout le football japonais. C’est une nouvelle aventure et je suis heureux d’en faire partie. Nous étions déterminés à remporter ce match. Tous les joueurs se sont montrés concernés et ont contribué à forger cet exploit. Ils ont vécu plusieurs situations dangereuses, mais ont su défendre en bloc, comme ils l’ont fait tout au long de la saison. Nous participons à ce tournoi parce que le Japon est le pays organisateur, mais nous aimerions à l’avenir y prendre part en tant que représentants du continent asiatique.