Coup de tonnerre à Yokohama ! Le Petit Poucet a fait trembler le grand Real Madrid jusqu'en prolongation ! Après avoir rapidement ouvert le score par Karim Benzema (9', 1:0), les Espagnols déroulaient tranquillement leur football, se procurant l'essentiel des occasions de la première mi-temps, comme le réclame leur statut de favori de cette finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016.

Toutefois, les hommes de Zinedine Zidane ne réussissaient pas à creuser l'écart, bousculés par la combativité de Kashima Antlers, poussé par le public. Pire, Gaku Shibasaki permettait aux locaux d'égaliser juste avant le repos en trompant Keylor Navas d'un tir croisé (44', 1:1), puis faisait exploser l'International Stadium de joie d'une astucieuse frappe lointaine à ras de terre (52', 1:2).

Cristiano Ronaldo ramenait un peu de calme dans la Maison Blanche en transformant un penalty quelques minutes plus tard (52', 2:2), mais le temps s'écoulait et les Madrilènes ne parvenaient pas à reprendre le dessus face à une défense héroïque. Les champions du Japon auraient même pu emporter la décision en fin de match sans les bons réflexes de Navas sur une frappe soudaine de Fabricio (88') ou la maladresse de Yasushi Endo dans les arrêts de jeu (90'+3). 

Les Japonais allaient le regretter en prolongation puisque Ronaldo faisait à nouveau trembler les filets à deux reprises, d'abord sur une offrande de Benzema (98', 3:2), puis sur un service de Toni Kroos (104', 4:2). Plus de peur que de mal, donc, pour le Real Madrid qui peut regagner l'Europe avec une deuxième Coupe du Monde des Clubs pour garnir sa colossale vitrine à trophées. 

Joueur Alibaba YunOS Auto du Match : Cristiano Ronaldo (Real Madrid)