La finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016 offre un duel inédit entre Kashima Antlers, hôte de la compétition, et le Real Madrid, représentant de l’Europe. L’ambition de la révélation de la compétition face à la solidité d’une formation invaincue depuis huit mois.

L’affiche
Real Madrid - Kashima Antlers, Stade international de Yokohama, dimanche 18 décembre, 19h30 (heure locale)

Le Real Madrid s’est qualifié pour la Coupe du Monde des Clubs pour la deuxième fois en trois ans à la faveur d’un bilan brillant en Ligue des Champions de l’UEFA (9 victoires, 3 matches nuls et 1 défaite). Leader de la Liga, il aborde cette finale fort d’un total de 36 matches consécutifs sans connaître la défaite (la dernière remonte au mois d’avril) et porté par des capacités offensives impressionnantes (72 buts sur la saison).

Les Blancos espèrent récupérer leur capitaine, Sergio Ramos, qui souffre de problèmes musculaires et qui entend bien disputer le dernier acte. Casemiro et Toni Kroos, pleinement opérationnels, seront alignés dans l’entrejeu aux côtés de Luka Modric, désigné Meilleur joueur du match en demi-finales. Devant, les auteurs des deux buts contre l’América, Cristiano Ronaldo et Karim Benzema, héritent de la responsabilité de faire trembler les filets adverses.

En face, il y aura Kashima Antlers, un finaliste inattendu qui a suscité l’admiration de tous les observateurs. Il y a seulement deux semaines, les bookmakers nippons n’en faisaient pourtant pas leur favori pour le titre de J1 League, qui octroie une place dans cette épreuve mondialiste. Mais il a vaincu les pronostics et revêtu ainsi les habits d’hôte de Japon 2016. Les hommes de Masatada Ishii ont confirmé leur appétit face à Auckland City au premier tour, puis contre Mamelodi Sundowns au deuxième tour, avant de créer la surprise face à l’Atlético Nacional en demi-finales.

Les Japonais peuvent nourrir des ambitions avant cette finale. Ce sont eux, en effet, qui ont marqué le plus grand nombre de buts (7) et qui tentent le plus souvent leur chance (28). Pour aller chercher le titre, ils pourront s’appuyer sur les bonnes performances du gardien Hitoshi Sohagata, Meilleur joueur du match en demi-finales. La distribution du jeu est assurée par Shoma Doi et Gaku Shibasaki, qui se reposent sur Mu Kanazaki pour la finition. Curieusement, le meilleur buteur de l’épreuve (2) a entamé les trois rencontres sur le banc de touche. Faut-il s’attendre à ce que l’entraîneur reconduise la même tactique pour le duel décisif ?

La stat
1
- Comme la première équipe japonaise qui se qualifie pour la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Avant Kashima Antlers, trois formations nippones étaient montées sur la troisième marche du podium : Urawa Red Diamons (2007), Gamba Osaka (2008) et Sanfrecce Hiroshima (2015).

Entendu...
"Notre objectif est de remporter cette Coupe du Monde des Clubs. Les joueurs sont ultra-motivés. Nous n’avons qu’une chose en tête : le titre" - Zinedine Zidane, entraîneur du Real Madrid

"Nous sommes arrivés en finale et les joueurs ont montré leur engagement. Ce parcours est le leur. C’est un grand succès non seulement pour Kashima Antlers, mais aussi pour tout le football japonais. C’est une nouvelle histoire qui commence" - Masatada Ishii, entraîneur de Kashima Antlers