L’Espérance Sportive de Tunis l’a fait ! Devant 55 000 supporteurs acquis à leur cause, les Sang et Or ont remporté la Ligue des champions de la CAF contre le Wydad Casablanca 1:0, et valident par la même occasion leur ticket pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2011.

La finale se jouait en aller-retour. Après un score vierge au Stade Mohamed V de Casablanca, la pression était énorme sur les épaules des joueurs de l’Espérance. L’enjeu ? Effacer la douloureuse défaite de la finale de l’an dernier contre le TP Mazembe, se qualifier pour la Coupe du Monde des Clubs au Japon et signer un triplé inédit coupe, championnat et Ligue des champions de la CAF.

Le Wydad Casablanca doit se passer de plusieurs de ses cadres blessés mais cela n’entame en rien la détermination des Marocains. Le jeu s’ouvre à mesure que le match gagne en intensité, les 22 acteurs ont du mal à s’en tenir à un schéma tactique figé et les occasions se font de plus en plus franches.

Il a suffi d'un but
C’est finalement des pieds du remuant Ghanéen Harrison Afful que vient la délivrance (22’) pour les hommes de Nabil Maaloul. Le but vaut le détour : l’arrière droit de l’Espérance est monté aux avant-postes quand il réceptionne le ballon avant de crocheter facilement son opposant et de loger le cuir dans la lucarne opposée. Le stade de Radès explose de joie.

L’exclusion de Mourad Lemssen, juste avant la pause, allait rendre la tâche du Wydad encore plus compliquée. Les Marocains ne parviennent pas à renverser la situation au retour des vestiaires. Les Tunisiens profitent des espaces laissés par l’arrière-garde adverse pour créer le danger mais ne concrétisent pas. Ils conservent en revanche leur but d'avance jusqu'au coup de sifflet final.

L’Espérance Sportive de Tunis remporte par le plus petit écart la finale de la Ligue des champions de la CAF et sera de la fête au Japon en décembre prochain à l’occasion de la Coupe du Monde des Clubs la FIFA 2011.