La nouvelle recrue d'Auckland City, Takuya Iwata, donnera au club néo-zélandais un air encore un peu plus local lors de sa visite au Japon pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012.

Auckland s'apprête à participer pour la quatrième fois à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Comme il l'avait fait en 2011 au Pays du Soleil Levant, le club néo-zélandais affrontera d'abord le vainqueur de la J-League - à l'heure actuelle, Vegalta Sendai et Sanfrecce Hiroshima sont au coude à coude -, avec comme enjeu une place en quart de finale de l'épreuve contre le champion d'Afrique, dont on connaîtra l'identité en novembre prochain.

L'année dernière, Auckland s'était incliné 2:0 contre Kashiwa Reysol à l'issue d'un match âprement disputé. Avant cela, le quadruple champion d'Océanie avait participé au Japon à l'édition 2006 de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Après avoir porté les couleurs du FC Gifu, en deuxième division japonaise, Iwata va venir grossir les rangs du contingent japonais pour l'équipe néo-zélandaise.

"Je suis venu à Auckland et disputer des compétitions comme la O-League et la Coupe du Monde des Clubs", explique Iwata au micro de FIFA.com. "Ça va être très intéressant. Je ne réalise pas encore. Je ne suis pas connu au Japon. La Coupe du Monde des Clubs de la FIFA est une chance pour moi et tous les joueurs du club de bénéficier d'une certaine exposition sur la scène mondiale".

Déjà dans l'agenda
Ou au moins nationale. Car si Iwata arrive à City au bon moment, pour combler le départ du défenseur international néo-zélandais Ian Hogg à destination de la Major League Soccer, il espère par la même occasion être prophète en son pays. "Comme la plupart des enfants japonais, mon rêve a toujours été de jouer en J-League", admet-il. "C'était le rêve suprême mais aujourd'hui, il y a des footballeurs japonais dans le monde entier. C'est indispensable pour pouvoir progresser au niveau professionnel. Beaucoup de joueurs vont en Europe, comme Shinji Kagawa à Manchester United. Les pensionnaires de J-League prennent les joueurs qui ont réussi à l'étranger comme modèle et aspirent à marcher dans leurs pas."

Mais avant de penser à l'avenir, un autre grand défi se présente à l'heure de défier la meilleure formation de son pays natal. "Je suis impatient de revenir au Japon pour jouer contre une équipe de mon propre pays", avoue-t-il. "Je pense que les fans japonais s'attendront à ce que le vainqueur de la J-League aille le plus loin possible."

Iwata a fait ses débuts en compétition avec Auckland le 28 octobre dernier, à l'occasion d'un match perdu 1:2 contre Waitakere United dans le cadre de l'ASB Challenge Cup, un premier pas dans la préparation du grand rendez-vous mondial. Le prochain est la première rencontre de championnat contre Canterbury United. Ensuite, Auckland disputera trois autres matches de championnat avant la confrontation très attendue contre le champion de la J-League, le 6 décembre prochain à Yokohama.

Iwata a sans doute déjà coché la date dans son agenda.