Une conférence de presse s'est tenue au Ritz-Carlton Tokyo suite à une réunion du Comité Organisateur pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012. Le Secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke et le Président de la Fédération japonaise de football Kuniya Daini ont évoqué les préparatifs du tournoi, les ventes de billets et, sujet phare de la conférence : le lancement de la technologie sur la ligne de but.

Jérôme Valcke, Secrétaire général de la FIFA
Sur la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA
Nous sommes très heureux d'être de nouveau ici à Tokyo. Nous nous attendons à un grand tournoi, avant les deux prochaines éditions qui auront lieu au Maroc. C'est toujours un plaisir d'être ici au Japon.

Sur le brassard noir d'Al Ahly
Al Ahly a reçu l'autorisation lors de notre réunion du Comité Organisateur aujourd'hui de porter un brassard noir en mémoire des fans décédés lors de la tragédie de Port-Saïd. Le Comité a pris la décision à l'unanimité.

Sur le lancement officiel de la technologie sur la ligne de but
C'est un grand jour. Le 6 décembre marquera la première utilisation officielle au cours d'un match de la technologie sur la ligne de but. Les tests ont été effectués et les tests d'installation ont été couronnés de succès. C'est un jour important également pour nous, car nous allons utiliser l'un des deux systèmes employés ici (Hawk-Eye and GoalRef) à la Coupe des Confédérations de la FIFA l'année prochaine.

Sur les origines de la technologie sur la ligne de but
Nous avons tous vu le match entre l'Angleterre et l'Allemagne durant la Coupe du Monde en 2010 (Un tir avait franchi la ligne, mais le but n'avait pas été accordé). Cela nous avait poussés à relancer la discussion sur un système susceptible d'être utilisé pour aider l'arbitre. L'IFAB (International Football Association Board) s'est réuni, neuf sociétés se sont portées candidates. Deux d'entre elles ont passé la première phase de tests et hier, elles ont réussi les tests finaux.

Sur le coût élevé des systèmes actuels
D'autres sociétés arriveront sur le marché à l'avenir. Les coûts baisseront. Ils sont élevés pour l'instant, mais ils ne le seront pas éternellement. Pensez au coût d'un écran TV plasma il y a quelques années et regardez comme leur prix a baissé depuis.

Sur la précision du système
Ce système doit présenter la plus grande précision possible aujourd'hui. Il ne peut y avoir aucune marge d'erreur. C'est pourquoi l'IFAB a mis deux ans à s'assurer que le système était parfait.

Sur la nécessité de la technologie sur la ligne de but
C'est un peu une révolution. C'est la première fois que ce type de technologie arrive dans le football. Elle sera limitée à la ligne de but spécifiquement. L'IFAB est là pour faire en sorte que les 17 lois du jeu soient protégées. Leur décision, et ils ont été clairs là-dessus, a été de dire que la technologie serait limitée à la ligne de but. Nous devons faire en sorte que lorsque le ballon entre dans le but, l'arbitre reçoive l'information selon laquelle le ballon est entré. La décision finale revient à l'arbitre. La technologie n'altérera pas la vitesse, la valeur ou l'esprit du jeu. Il n'y a aucune raison d'être contre cette technologie.

Sur le rôle de l'arbitre dans le processus
Les arbitres ont reçu une formation complète hier. Nous allons veiller à ce que les arbitres sachent utiliser cette technologie. Quatre-vingt-dix minutes avant chaque match, l'arbitre testera le système. À partir de ces tests, il décidera si oui ou non il doit être utilisé. Cette façon de procéder ne changera plus. L'arbitre prendra la décision finale. S'il a un doute, pour quelque raison que ce soit, il a le droit de ne pas l'utiliser. L'arbitre est la personne la plus importante dans ce processus.

Roman Furrer d'EMPA (Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche)
Les deux systèmes (Hawk-Eye et GoalRef) ont réussi les tests finaux d'installation. D'après ces tests, ils sont fonctionnels.

Kuniya Daini, Président du Comité Organisateur Local et de la Fédération japonaise de football (JFA)
Sur les préparatifs et la billetterie pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA
C'est notre plaisir d'accueillir une nouvelle fois la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, pour la deuxième année consécutive. Les billets pour la finale sont presque tous vendus, mais il reste encore des places pour les autres matches.

Un an s'est écoulé depuis le tsunami qui a dévasté une partie de notre pays. Avec l'aide de la FIFA et de la famille mondiale du football, la JFA a été capable d'étendre son aide aux zones touchées. Le chemin est encore long et les zones les plus durement touchées ont toujours besoin de notre soutien. Nous allons utiliser un slogan pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA afin de montrer notre soutien : "Nos cœurs sont avec vous".