Des chocs de titans entre les grands d'Europe sont au programme des huitièmes de finale de la Ligue des champions de l'UEFA, qui se dérouleront du 12 au 20 février pour les matches aller, et du 5 au 13 mars pour le retour, à raison de deux matches par soirée.

Neuf nations sont encore représentées. L'Espagne présente le contingent le plus fourni avec quatre équipes, devant l'Allemagne (3) alors que l'Angleterre n'aura que deux représentants, tout comme l'Italie.

Trois huitièmes de finale mettront aux prises des anciens vainqueurs de l'épreuve : Celtic-Juventus, Real Madrid-Manchester United et AC Milan-FC Barcelone. A l'opposé, Malaga est le seul club sorti des barrages, une première depuis l'aventure du Locomotiv Moscou en 2003/04.

Enfin, pour la 23ème fois consécutive, un nouveau champion européen sera sacré puisque le tenant Chelsea a été éliminé en phase de groupes.

Le programme

Mardi 12 février
Celtic Glasgow - Juventus
FC Valence - Paris Saint-Germain 

Mercredi 13 février
Shakhtar Donetsk - Borussia Dortmund
Real Madrid - Manchester United

L'affiche
Real Madrid - Manchester United, Santiago Bernabeu, Madrid, 20h45
Du haut de cette prestigieuse affiche, 12 titres continentaux nous contemplent. D'un côté le Real Madrid, 3ème à 16 points du Barça en championnat, mise tout sur la conquête d'une dixième Ligue des champions pour sauver sa saison. De l'autre, Manchester United survole la Premier League avec 12 points d'avance, et veut rester sur la ligne de ses trois finales de Ligue des champions de l'UEFA au cours des cinq dernières saisons, pour un titre en 2008. Les deux équipes se sont rencontrées huit fois lors de l'épreuve avec un bilan de trois victoires et deux défaites pour le Real, et trois résultats nuls.

Après de surprenantes contre-performances, Jose Mourinho, habituellement prudent, a testé contre Séville une formation très offensive avec Luka Modrić, Kaka, Gonzalo Higuain, Karim Benzema et Cristiano Ronaldo. Le résultat (4:1), avec un triplé de Ronaldo, est rassurant pour la Maison Blanche. Mais il est peu probable que le Real, invaincu à domicile dans l'épreuve depuis sa demi-finale perdue contre Barcelone (0:2) lors de l'édition de 2011, soit aussi offensif contre des Mancuniens plus solidaires que jamais et redoutables en contre.

Les autres rencontres 
Celtic Glasgow - Juventus
L'entraîneur Neil Lennon sait comment motiver ses troupes. Il était en effet sur la pelouse le 31 octobre 2001 lors de l'historique victoire du Celtic sur la Juventus (4:3). La formation écossaise, qui caracole en tête du championnat d'Ecosse avec 18 points d'avance, est invaincue sur ses terres lors de ses huit dernières confrontations face à des équipes italiennes, c'est à dire depuis le 12 mars 1969. Deuxième du Groupe G, devant Benfica et le Spartak Moscou, le Celtic a réussi la performance de prendre trois points face à Barcelone. Mais Gianluigi Buffon, qui affiche une forme époustouflante, se méfiera d'autant plus que lui aussi était présent à ce match de 2001, même s'il n'était que remplaçant. La Juve fait la course en tête depuis le début de la saison en Serie A et reste invaincue lors de ses 16 dernières sorties européennes.

FC Valence - Paris Saint-Germain
Après un difficile début de saison, Valence a retrouvé des couleurs sous la direction d'Ernesto Valverde, adepte d'un 4-2-3-1 au service du buteur international Roberto Soldado. Toujours difficiles à jouer dans leur antre de Mestalla, où il sont invaincus lors de leurs neuf derniers matches de C1, les Valenciens semblent tout particulièrement y apprécier les clubs français (8 victoires en 8 matches). Le PSG, qui a pris seul la tête de la Ligue 1, viendra en Espagne passer un nouveau test contre un grand d'Europe après sa seule défaite de la phase de groupes à Porto (0:1). Pour ce déplacement à haut risques le PSG sera privé de trois de ses stars : Thiago Motta et Thiago Silva, tous deux blessés, et David Beckham, pas encore prêt.

Shakhtar Donetsk - Borussia Dortmund
Solide leader du championnat d'Ukraine, le Shakhtar Donetsk, qui s'est qualifié aux dépens de Chelsea, va essayer de se qualifier pour les quarts de finale pour la seconde fois de son histoire. Le malin Mircea Lucescu s'appuiera sur sa forte colonie brésilienne (huit joueurs) mais aussi sur le milieu offensif arménien Henrikh Mkhitaryan, meilleur buteur du championnat avec 18 réalisations. Dortmund, qui a déjà réalisé un exploit en terminant en tête de son groupe devant le Real Madrid, l'Ajax Amsterdam et Manchester City, ne s'est jamais incliné en six confrontations face à des clubs ukrainiens. Mais les hommes de Jürgen Klopp marquent le pas en Bundesliga où ils viennent de concéder une lourde défaite à domicile face à Hambourg (1:4), un peu comme s'ils avaient déjà la tête à la C1.
 
Le joueur à suivre
A 33 ans, Andrea Pirlo est toujours au sommet de son art, lui qui fêtera la saison prochaine ses 20 ans de professionnalisme au plus haut niveau. Ainsi contre la Fiorentina (2:0), il a réalisé une nouvelle démonstration dans son rôle de tour de contrôle de la Juventus en touchant 118 fois le ballon et réussissant 74 passes pour ses attaquants sur... 75 tentées. Depuis qu'il est arrivé, libre, à Turin le 25 mai 2011, il est devenu l'indispensable métronome d'une Vieille Dame qui rêve d'une nouvelle campagne victorieuse en Europe.

La stat  
15 - C'est le dernier quart d'heure de la seconde mi-temps qui est le plus prolifique dans les rencontres de cette édition de la Ligue des champions de l'UEFA avec 50 buts inscrits, devant celui de la première période (48). En revanche, dans le premier quart d'heure du match, les équipes tardent à trouver leurs marques (31 buts).
 
Entendu...
"Après le match contre Grenade (défaite 1-0 du Real après un but contre son camp de Ronaldo) et l'image que nous avions renvoyée, il était important de chasser tout type de doute. Et il n'y avait pas meilleure manière de répondre que ce qu'a fait Ronaldo" - Aitor Karanka entraîneur adjoint du Real Madrid

Votre opinion !
Qui remportera la bataille des buteurs entre Cristiano Ronaldo, Gonzalo Higuain et Karim Benzema d'un côté, Wayne Rooney et Robin van Persie de l'autre ?