• Le milieu de terrain Mbark Boussoufa a engrangé de l’expérience en Europe
  • À 33 ans, il va disputer sa première Coupe du Monde des Clubs de la FIFA
  • Boussoufa : "Nous représentons les Émirats et nous devons donner le meilleur de nous-mêmes"

L’année 2017 restera longtemps dans la mémoire du Marocain Mbark Boussoufa. En effet, il a réussi à qualifier les Lions de l’Atlas pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ après 20 ans d’absence.

Ce milieu offensif a remporté de nombreux titres individuels et collectifs dans sa carrière, mais il espère étoffer encore son palmarès en fin d’année. Du 6 au 16 décembre, il disputera la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, EAU 2017 avec le club émirati d’Al Jazira.

Boussoufa fait partie des joueurs expérimentés de l’effectif d’Al Jazira et l’entraîneur néerlandais Henk ten Cate compte sur lui pour mener "la fierté d’Abou Dhabi" dans cette compétition internationale à domicile.

FIFA.com s’est entretenu avec l'expérimenté milieu de terrain pour évoquer la préparation de son équipe pour la Coupe du Monde des Clubs et ses ambitions.

Mbark Boussoufa, vous avez joué en Ligue des champions de l'UEFA et en Ligue Europa. Que représente pour vous cette participation à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA ?
La Coupe du Monde des Clubs est une compétition différente de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, car elle se déroule sur une période courte. Je n’y ai encore jamais participé mais ce sera forcément particulier pour moi car elle se déroulera aux Émirats.

Vous avez une grande expérience après avoir joué contre des clubs comme l’AC Milan, le Bayern Munich ou Liverpool. Comment allez-vous en faire profiter Al Jazira dans cette compétition ?
Tous les clubs qui participent à la Coupe du Monde des Clubs sont prestigieux. Il ne sera pas facile de les affronter car ils sont champions continentaux, alors qu’Al Jazira est juste champion des Émirats. Il faudra donner le meilleur de nous-mêmes pour dominer ces équipes.  Nous devons donc bien nous préparer et exploiter tout notre potentiel.

C’est la première participation d’Al Jazira à la Coupe du Monde des Clubs. Quelles sont vos ambitions dans cette compétition ?
Nous voulons aller le plus loin possible. C’est la première fois que nous représentons les Émirats en Coupe du Monde des Clubs et nous espérons que le public viendra nombreux nous soutenir.

Auckland City, votre adversaire du premier tour, participe à sa neuvième Coupe du Monde des Clubs. Est-ce un avantage pour l’équipe néo-zélandaise ?
Il faut voir. Auckland City est un habitué de la Coupe du Monde des Clubs et sait à quoi s'attendre. Personnellement, je n’ai jamais suivi cette équipe et nous n’avons pas encore étudié son jeu, car la compétition commence dans deux semaines. Nous allons remédier à ça et tenter de nous qualifier pour le deuxième tour.

Les clubs émiratis n’ont pas connu beaucoup de succès jusqu’à présent : le meilleur classement a été obtenu par Al Wahda et Al Ahli a été éliminé dès le premier tour. Pensez-vous qu’Al Jazira peut faire mieux cette année ?
Al Ahli et Al Wahda sont deux grandes équipes avec une longue histoire et il faut respecter leurs résultats. Nous représentons les Émirats tout entiers et nous devons donner le maximum, sans nous comparer à Al Ahli et Al Wahda. Nous voulons aussi faire connaître Al Jazira dans le monde entier.

Cela fait un an et demi que vous avez déménagé à Abou Dhabi. Quel sera le soutien du public à votre avis, étant donné qu’Al Jazira joue à domicile ?
Le public sera là pour nous soutenir. Je suis content d’être dans la capitale. La ville est sublime et il y a beaucoup de choses à faire.

La compétition démarre dans deux semaines. Commencez-vous à sentir l’enthousiasme qui accompagne cet événement mondial ? Comment se passent les préparatifs ?
Au club, tout le monde veut participer à cette compétition. Durant les deux semaines à venir, les préparatifs vont s’accélérer, les gens vont s’intéresser aux matches et les médias vont se concentrer davantage sur la compétition.

Les Émirats Arabes Unis vont accueillir de grands clubs. Pensez-vous que les gens vont les suivre ?
Tous les clubs participant ont beaucoup de supporters, qui vont se rendre aux Émirats pour les encourager. Le Real Madrid est une équipe très populaire à travers le monde et aux Émirats. Abou Dhabi et le pays tout entier vont se retrouver sous les projecteurs durant la compétition. Les amoureux de football ont envie de découvrir cette compétition et nous aussi, nous sommes impatients.