• Le Real décroche sa troisième Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, la deuxième d'affilée
  • Cristiano Ronaldo a inscrit le but de la victoire sur coup franc
  • Sergio Ramos, le capitaine madrilène, remporte son 18ème titre sous le maillot blanc

Sergio Ramos a soulevé son cinquième trophée de l'année ce 16 décembre 2017 à Abou Dabi, à l'issue de la victoire du Real Madrid en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, le troisième sacre des Merengues et de leur capitaine dans l'épreuve.

"On ne se fatigue jamais de gagner. Nous avons vécu une année historique, extraordinaire, qui nous a demandé énormément de travail", assure Ramos à FIFA.com dans les couloirs du stade Zayed Sports City. Radieux, il est conscient d'avoir accompli un exploit inédit.

En 115 ans d'histoire du club, aucun autre capitaine du Real n'a mené les siens à la victoire dans cinq compétitions sur les six disputées. "Nous savions que ce record était en jeu, ce qui nous a d'autant plus motivés aujourd'hui", confirme-t-il. C'est peut-être la raison pour laquelle l'équipe a montré son meilleur visage dès la première minute de la finale face à Grêmio. Elle a dominé les débats de bout en bout, même si elle ne s'est imposée que d'un court 1:0 signé Cristiano Ronaldo.

"Nous avons livré une bonne performance. Le résultat est juste et nous méritons de conserver le titre. Maintenant, nous devons continuer à nous améliorer et reprendre confiance."

Le saviez-vous ?

  • Le Real est le premier club à conserver sa couronne en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA.
  • Les Madrilènes égalent le record de Barcelone, seul autre club à compter trois titres mondiaux
  • Auteur de deux réalisations à EAU 2017, Ronaldo est devenu le meilleur buteur de l'histoire de la compétition (7 buts).
  • En à peine 2 ans à la tête des Merengues, Zinedine Zidane a gagné 8 titres et il égale le palmarès de Luis Molowny. Seul Miguel Muñoz a fait mieux (14).

Tout va tellement vite en football qu'on n'a guère le temps de profiter des bons moments, mais nous devons savourer l'année que nous venons de vivre et continuer à jouer avec la même ambition et la même envie.

Sergio Ramos

Zidane, l'homme-clé
"C'est le grand timonier. Nous avons été heureux de son arrivée et nous l'avons suivi à fond dès le premier jour. C'est à lui que nous devons nos deux années de triomphes et de titres. Nous allons tout faire pour rester sur cette lancée."

Sur les pas de Gento
Ce troisième titre mondial porte à 18 le nombre de trophées remportés par le défenseur central avec le Real. "Ce n'est pas mal. Nous nous rapprochons de ceux qui ont gagné le plus de titres. C'est aussi un objectif personnel pour moi", reconnaît-il, en se référant à l'emblématique Paco Gento, joueur le plus titré du club (23). "C'est bon signe que l'équipe collectionne les victoires, parce que les joueurs en bénéficient au niveau individuel".

À égalité avec le Barça
"C'est plutôt bien", conclut-il avec un sourire malicieux. "Barcelone s'est aussi distingué ces dernières années. Pour nous, c'est toujours important d'égaler les meilleurs et de nous dépasser. Maintenant que nous les avons rattrapés, nous allons essayer de les dépasser..."