• La finale est un remake de celle de 1998, remportée par le Real Madrid
  • La meilleure attaque et la meilleure défense du tournoi vont s'affronter
  • Le vainqueur représentera l’Europe à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2017

 

Difficile de trouver une affiche d'UEFA Ligue des champions plus emblématique que celle qui opposera la Juventus au Real Madrid ce 3 juin à Cardiff. Les deux clubs se retrouvent en finale 19 ans après celle qu’ils ont disputée en 1998. Ce jour-là, Predrag Mijatovic avait inscrit l’unique but du match, offrant son septième sacre à Madrid.

La Vieille Dame, qui dispute sa deuxième finale en trois saisons, a l’occasion de prendre sa revanche. Le Real, champion en titre, détenteur de 11 trophées européens et dont c’est la troisième finale en quatre ans, a quant à lui la possibilité de réussir un exploit inédit : remporter deux Ligues des champions consécutives.

L'affiche
Juventus-Real Madrid
Stade national du Pays de Galles, Cardiff - 3 juin 2017

Bianconeri et Merengues ont l’intention de terminer leur saison en beauté. Les premiers, invaincus en Ligue des champions, viennent de réaliser le doublé Coupe-championnat en Italie. Les seconds, qui ont perdu le seul match de leur campagne européenne en demi-finale retour face à l’Atlético de Madrid, ont remporté la Liga après cinq ans d’attente.

Juventus : un bloc
La Vieille Dame a fait du collectif sa marque de fabrique : les joueurs de Massimiliano Allegri défendent et attaquent comme un seul homme et peuvent constamment s’appuyer sur leurs partenaires. Les Turinois possèdent par ailleurs une défense quasi imprenable, qui n’a encaissé que trois buts en 12 rencontres.

Madrid : une attaque implacable
Les Madrilènes n’ont réussi à garder leurs cages inviolées qu’à une seule reprise, mais ils compensent largement cette perméabilité par une extraordinaire puissance offensive. Avec 32 buts marqués, ils possèdent la meilleure attaque du tournoi. Auteur à lui seul de 10 buts, Cristiano Ronaldo a l’occasion de passer devant Lionel Messi (11) et de terminer meilleur buteur de cette Ligue des champions.

L’inconnue des trios "BBC"
Les deux équipes peuvent se targuer de posséder un redoutable trio. Avec Bonucci, Barzagli et Chiellini, les Bianconeri disposent d’un  mur derrière, tandis que les Merengues peuvent s’en remettre à leur trident offensif composé de Benzema, Bale et Cristiano. La principale question est de savoir si ces deux "BBC" seront alignées ou non d’emblée.

Allegri pourrait opter pour un onze de départ plus offensif, sacrifiant ainsi Barzagli pour jouer avec deux défenseurs centraux et le Colombien Juan Cuadrado sur l’aile. De son côté, Zinedine Zidane pourrait renoncer à son traditionnel 4-3-3, en remplaçant Bale par Isco afin de mieux équilibrer son entrejeu.

Le saviez-vous ?
Un classique : la Juve et le Real se sont affrontés à 18 reprises sur la scène européenne, pour un bilan de 8 victoires partout et 2 matches nuls.
La huitième "revanche" : c’est seulement la huitième fois que deux anciens finalistes se retrouvent à nouveau à ce stade de la compétition et seuls trois clubs sont parvenus à étancher leur soif de revanche : l’Ajax (contre l’AC Milan), l’AC Milan (contre Liverpool) et la Juventus (contre l’Ajax). La Vieille Dame pourra-t-elle savourer une deuxième revanche ?
Habitués de la finale : les deux prétendants se partagent à ce jour 22 participations à la finale de la Ligue des champions : 14 pour le Real et 8 pour la Juve.
Cinq sur cinq : depuis le passage au format "UEFA Champions League" en 1992/93, les Madrilènes peuvent se vanter d’avoir converti leurs cinq finales en autant de titres.
- "Éternel" vice-champion : malgré ses huit finales disputées jusqu’ici, la Juventus ne possède "que" deux Coupes des Champions dans son armoire à trophées, conquises en 1985 et 1996. C’est l’équipe qui a perdu le plus de finales.

Quelques chiffres

2 Ligues des champions figurent au palmarès de Zinedine Zidane, remportées toutes les deux avec le Real. Il a été sacré en 2002 comme joueur et l’année dernière comme entraîneur. Il avait auparavant perdu deux finales sous le maillot de la Juve : celle de 1997, face au Borussia Dortmund, et celle de 1998, face au… Real.

3 des finalistes ont défendu les couleurs des deux équipes. Gonzalo Higuaín et Sami Khedira, aujourd’hui piliers de la Juventus, ont évolué chez les Merengues respectivement entre 2007 et 2013, et entre 2010 et 2015. Álvaro Morata est quant à lui revenu dans son club formateur après deux brillantes saisons à Turin (2014-2016).

39 l’âge auquel Gianluigi Buffon peut conquérir la Ligue des champions, seul titre majeur manquant à son palmarès. Pour y parvenir, il lui faudra notamment surveiller de près Cristiano Ronaldo. Les quatre fois où les deux joueurs se sont croisés lors d’un duel Real-Juve, le Portugais a toujours réussi à tromper la vigilance de l’Italien.