• Les deux équipes courent après leur premier succès à Russie 2017
  • Marquez devrait débuter au sein d’un Mexique largement modifié
  • La Nouvelle-Zélande espère mettre fin à sa série sans victoire et sans but

Le Mexique et la Nouvelle-Zélande seront tous les deux sous pression au Fisht Olympic Stadium de Sotchi. El Tri se sentira dans l’obligation de l’emporter pour espérer atteindre les demi-finales, tandis que les All Whites savent qu’une nouvelle défaite sonnerait certainement la fin de leur aventure russe. 

Suivre le match 
Live blog en temps réel | Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG

Ce qu’il faut savoir

1 Meilleur buteur de l’histoire du Mexique, Javier Hernandez s’affirme comme un spécialiste de la Coupe des Confédérations. L’attaquant ne pointe plus qu’à deux longueurs de la barre des 50 buts sous le maillot d’El Tri après sa tête plongeante victorieuse contre le Portugal. Il est également devenu, avec quatre réalisations, le deuxième meilleur buteur de son pays dans le tournoi. Chicharito a cependant encore du chemin à faire pour rattraper son compatriote Cuauhtemoc Blanco, co-meilleur réalisateur de l’histoire de la Coupe des Confédérations avec 9 buts.

2 Défaits par la Russie, les Néo-Zélandais ont désormais disputé un nombre record de dix matches en Coupe des Confédérations sans décrocher la moindre victoire. Une série à laquelle ils tenteront de mettre un terme contre le Mexique, même si inscrire un but constituerait déjà une performance. Les All Whites n’ont pas réussi à trouver le chemin des filets lors de leurs cinq dernières apparitions dans le Tournoi des Champions, pour un record de 513 minutes sans marquer dans la compétition.

3 Resté sur le banc lors du match nul contre le Portugal, le capitaine mexicain Rafael Marquez devrait démarrer contre la Nouvelle-Zélande et devenir, à 38 ans et quatre mois, le deuxième plus vieux joueur de l’histoire de la Coupe des Confédérations. Seul joueur de Russie 2017 à avoir déjà remporté le tournoi, il a fait savoir récemment qu’il avait l’intention de poursuivre sa carrière internationale jusqu’à la Coupe du Monde de la FIFA™ l’an prochain.

Compositions d’équipes probables 
Mexique : Alfredo Talavera ; Diego Reyes, Nestor Araujo, Oswaldo Alanis, Luis Reyes ;  Marco Fabian, Rafael Marquez, ​Gio Dos Santos ; Javier Aquino, Javier Hernandez, Hirving Lozano.

Nouvelle-Zélande : Stefan Marinovic ; Tom Doyle, Tommy Smith, Andrew Durante, Themi Tzimopoulos, Michael Boxall ; Ryan Thomas, Bill Tuiloma, Michael McGlinchey ; Chris Wood, Marco Rojas.

Où voir les matches ?