• La Russie pointe en tête du Groupe A après ses débuts victorieux sur la Nouvelle-Zélande
  • Fernando Santos a laissé entendre qu’il ferait tourner
  • L’arbitre sera l’Italien Gianluca Rocchi

L’équipe locale défendra sa première position dans le Groupe A de la Coupe des Confédérations de la FIFA face aux champions d’Europe, qui ont concédé un match nul in extremis contre le Mexique pour leur entrée en lice. Ce match se jouera à guichets fermés le mercredi 21 juin dans le stade Spartak de Moscou.

Suivre le match 
Live blog en temps réel | Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG

L’analyse du reporter FIFA.com

Igor Borunov, avec la Russie
La Russie veut éviter l’excès de confiance qui pourrait naître de la victoire inaugurale. Après le match contre la Nouvelle-Zélande, il conviendra d’apporter quelques ajustements pour affronter le Portugal, un adversaire plus exigeant. La mentalité sera différente. Les joueurs de Stanislav Cherchesov, qui ont pressé et étouffé la Nouvelle-Zélande, savent qu’il faudra se montrer plus précautionneux. En tant que leaders de la poule, ils laisseront peut-être les partenaires de Cristiano Ronaldo faire le jeu pour tenter de profiter de toute erreur défensive adverse.

Marco Monteiro, avec le Portugal
Fernando Santos avait évoqué son intention de faire tourner son équipe tout au long de la compétition, mais le Portugal a besoin d’un succès sur la Russie, ce qui lui permettrait de laisser ses joueurs clés au repos face à la Nouvelle-Zélande. Le sélectionneur est inquiet par les insuffisances défensives apparues face au Mexique et il devrait chercher à renforcer la vitesse de son entrejeu pour prendre le dessus sur une équipe russe qui, pour ses débuts, a semblé plus lente que les Aztèques. On pourrait voir Gelson Martins, Nelson Semedo et André Silva parmi les titulaires.

Ce qu’il faut savoir

1 comme le numéro que portera le gardien russe, Igor Akinfeev, qui disputera face au Portugal sa 100ème rencontre avec le maillot national.

2 comme le nombre de joueurs du Portugal, André Gomes et Adrien, qui ont été avertis pour leur entrée en lice et qui rateront le prochain match en cas de nouveau carton jaune. La Russie n’a reçu aucun avertissement contre la Nouvelle-Zélande.

3 comme le nombre de fois où la Russie a reçu le Portugal à Moscou, deux se terminant par une victoire locale, sans but visiteur. L’URSS s’était imposée 5:0 en 1983 en qualifications pour l’Euro. Les deux équipes s'étaient séparés sur un score nul et vierge dans les éliminatoires pour Allemagne 2006. En 2012, en qualifications pour Brésil 2014, la Russie a gagné 1:0.

Compositions d’équipes probables
Russie : Igor Akinfeev ; Igor Smolnikov, Georgy Dzhikiya, Viktor Vasin, Fedor Kudryashov, Yury Zhirkov ; Denis Glushakov, Aleksandr Erokhin, Aleksandr Golovin ; Dmitry Poloz, Fedor Smolov.

Portugal : Rui Patricio ; Raphael Guerrero, Bruno Alves, Jose Fonte, Nelson Semedo ; André Gomes, Gelson Martins, William Carvalho, Joao Moutinho, André Silva, Ronaldo.

Où voir les matches ?