• Le Chili a décroché le point du nul dans la douleur face à l'Australie
  • La Roja termine deuxième du Groupe B, elle affrontera le Portugal en demi-finale
  • Les champions d'Asie terminent troisièmes du Groupe B, ils sont éliminés
  • Revivez le match en temps réel

Le Chili s’est qualifié pour les demi-finales de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017 après avoir arraché le point du nul à l’Australie (1:1), devant 33 639 spectateurs à Moscou.

Sur l’ouverture du score, James Troisi a bénéficié du bon travail de Robbie Kruse. Le milieu australien a subtilisé le ballon aux Chiliens aux abords de la ligne médiane, avant de poursuivre son effort balle au pied. Sa transversale a ensuite trouvé Troisi, dont le délicieux ballon piqué a trompé Claudio Bravo.

Trent Sainsbury a eu l’énorme occasion de porter la marque à 2:0, un score qui aurait peut-être permis aux hommes d’Ange Postecoglou de se qualifier. Mais le défenseur central a vu son tir s’envoler après un service de Tim Cahill. Après la pause, l’Australie a conservé l’ascendant dans le jeu, avant de payer son manque de réalisme offensif. Entré en cours de jeu, Martin Rodriguez a ramené le Chili à hauteur, d’une frappe à bout portant.

Avec ce point du nul, le Chili décroche la deuxième place du Groupe B et affrontera le Portugal, premier du Groupe A, lors de la demi-finale programmée mercredi 28 juin à Kazan.

Analyse du reporter FIFA.com
Diego Zandrino, avec le Chili
Le Chili n’a jamais réussi à trouver la bonne carburation sur le plan collectif et a subi le jeu de l’Australie pendant une bonne partie du match. Les Chiliens ont su néanmoins aller chercher le résultat pour rallier le dernier carré. Désormais, Juan Antonio Pizzi aura pour mission de faire le bilan de la rencontre, d’analyser ce qui n’a pas fonctionné et d’effectuer les ajustements nécessaires pour affronter une sélection portugaise de qualité.

Peter Smith, avec l’Australie
Les Australiens ont livré une tout autre prestation que lors de leurs deux premières sorties : un match engagé joué sur un tempo élevé, avec un côté 'match de coupe'. Pour ce troisième match en six jours, l’Australie a effectué six changements, affichant une belle fraîcheur sur l’ensemble des 90 minutes. Le Chili aurait pu facilement marquer pendant la première mi-temps, mais l’ouverture du score, survenue à un moment idéal, a permis aux Australiens de produire une belle seconde période. La partie aurait d’ailleurs pu se conclure par une victoire australienne face à la quatrième nation mondiale."

Homme du Match Budweiser
James Troisi
s’est retrouvé au cœur de deux des plus beaux mouvements de la première période. Il a d'abord distillé une splendide ouverture à destination de Massimo Luongo, lequel a buté sur Claudio Bravo. Troisi s’est ensuite chargé lui-même d’entretenir l’espoir des Socceroos en piquant son ballon au-dessus du portier chilien. Le milieu de terrain, actuellement sans club, a ensuite travaillé sans relâche jusqu’au coup de sifflet final, en vain.

La stat
100 Comme le nombre de sélections de Tim Cahill. Depuis ses débuts internationaux en 2004, le Socceroo, âgé de 37 ans, a disputé trois phases finales de Coupe du Monde de la FIFA™, inscrivant notamment un but contre le Chili lors du rendez-vous brésilien de 2014.

Suivre 
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG