• L'Australie et le Chili ont rendez-vous à Moscou
  • Même une défaite par un but d'écart n'empêcherait pas le Chili de se qualifier
  • L'Australie doit s'imposer par deux buts d'écart pour poursuivre l'aventure

Le Chili a déjà un pied en demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017. Même une défaite par un but d'écart contre l'Australie à Moscou n'empêcherait pas les Sud-Américains d'accéder au dernier carré.

La situation est tout aussi claire pour les Socceroos, qui n'ont d'autre choix que de l'emporter d'au moins deux buts pour arracher une place en demi-finale. Un succès sur la plus petite des marges les condamnerait à attendre le résultat de l'autre affiche du jour dans le Groupe B. En revanche, un nul ou une défaite scellerait définitivement leur élimination.

Suivre le match 
Live blog en temps réel | Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG

Analyse du reporter FIFA.com
Diego Zandrino, avec le Chili
Juan Pizzi sait mieux que quiconque que le style de jeu de sa Roja réclame une grosse débauche d'énergie. Il devrait cependant demander une fois de plus à ses joueurs de presser le plus haut possible contre l'Australie, indépendamment de la formation et de la composition retenues. Les Chiliens partiront favoris dans la course à la qualification, mais rien n'indique qu'ils prendront leurs adversaires à la légère ou qu'ils pourraient se contenter d'un autre résultat que la victoire.

Peter Smith, avec l'Australie
Les Australiens se sont rassurés contre le Cameroun. Au cours de cette rencontre, ils semblent avoir retrouvé l'équilibre qui leur avait fait défaut face à l'Allemagne. Le moral était au beau fixe à l'issue du nul concédé aux Lions Indomptables. Toujours optimiste, le sélectionneur Ange Postecoglou n'a jamais renoncé à ses principes offensifs. Il devrait cependant procéder à quelques changements pour ce match, le troisième disputé par son équipe en six jours.

Ce qu'il faut savoir

1 À la veille de cette rencontre décisive, cinq joueurs sont sous le coup d'un avertissement et seraient donc automatiquement suspendus en cas de nouveau carton jaune : Jean Beausejour, Gonzalo Jara et Alexis Sanchez pour le Chili ; Bailey Wright et Trent Salisbury côté australien.  

2 Dans les deux camps, on trouve plusieurs rescapés de la dernière confrontation entre les deux pays, en phase de groupes de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. À Cuiaba, la Roja s'était imposée 3:1 grâce à des buts signés Sanchez, Beausejour et Jorge Valdivia. Tim Cahill avait sauvé l'honneur pour l'Australie. 

3 S'il venait à fouler la pelouse, Cahill deviendrait le second international australien à passer la barre des 100 sélections, après l'ancien gardien de but Mark Schwarzer (109). L'ex-joueur d'Everton est aussi le meilleur buteur de l'histoire de son pays.  

Compositions d'équipes probables :
Chili : Claudio Bravo ; Mauricio Isla, Gary Medel, Gonzalo Jara, Jean Beausejour ; Charles Aranguiz, Marcelo Diaz, Pablo Hernandez, Arturo Vidal ; Eduardo Vargas, Alexis Sanchez

Australie : Mat Ryan ; Bailey Wright, Milos Degenek, Trent Sainsbury ; Mark Milligan, Aaron Mooy, Alex Gersbach, James Troisi, Tom Rogic, Mathew Leckie ; Tomi Juric

Où voir les matches ?