Les sélectionneurs du Cameroun et de l’Australie ont non seulement partagé les points, ce 22 juin à Saint Pétersbourg (1:1),mais aussi la même analyse de la rencontre… mais d’un point de vue différent !

Si Ange Postecoglou, sélectionneur des Socceroos, a certes convenu que "le match avait été équilibré", il a tempéré son propos en expliquant que son équipe l’avait contrôlé en grande partie. "Le Cameroun a été dangereux sur quelques séquences, il nous a quelques fois débordé, mais globalement nous avons maîtrisé ce match. Il nous a juste manqué un peu de sang-froid devant, notamment en deuxième mi-temps, où nous avons eu de belles opportunités de marquer."

Pour Hugo Broos, entraîneur des Lions Indomptables, ce sont ses joueurs qui "auraient pu inscrire un but en deuxième période avec un peu plus de chance". "J’avais dit avant le match que notre adversaire était de qualité, et cela s’est avéré juste, mais mon équipe a fait un bon match. Nous avons eu beaucoup d’occasions, nous avons su en concrétiser une. Mais il y a eu ce penalty, et le résultat final n’est pas bon pour nous", analyse-t-il.

"Le match s’est joué sur des détails", résume le Camerounais André Zambo Anguissa, élu Homme du Match Budweiser. "Je serais incapable de vous dire quels ont les moments-clés de cette rencontre. Nous avons eu des opportunités, mais la chance n’a pas été de notre côté. C’est le football, on doit faire avec. Mais rien n’est fini, il reste un match à jouer !"

Infos, stats, photos : Revivre le match en temps réel

Suivre
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG