• La Russie remporte le premier match de son histoire en Coupe des Confédérations
  • La Nouvelle-Zélande cherche toujours son premier succès après 10 matches dans l’épreuve
  • Depuis la République de Corée en 2001, le pays hôte ne s’est jamais incliné en ouverture

Revivez le match en temps réel

Les enseignements
La Russie a fait honneur à son statut de favori et a su résister à la pression qui pèse toujours sur le pays hôte. Avec ces trois points, la Sbornaya prend les commandes du Groupe A, en attenant la seconde rencontre qui mettra aux prises le Portugal et le Mexique. Les Kiwis, pour leur part, n’ont déjà plus le droit à l’erreur s’ils veulent être de la partie pour le deuxième tour, pour ce qui constituerait - ils en sont conscients - un exploit.

Analyses des reporters FIFA.com
Igor Borunov, avec la Russie
Tout n’a pas été parfait pour les hommes de Stanislav Cherchesov, mais ils ont assuré l’essentiel et marqué des buts. Même si certains estiment que la Russie fait partie des favoris à la victoire finales, certaines phases de jeu ont montré qu’elle reste perfectible. Les Kiwis auraient plusieurs fois pu profiter d’erreurs en milieu de terrain. Mais sur ce match, elle était plus forte, et l’a montré grâce aux buts de Michael Boxall contre son camp, et Fedor Smolov.

Brendon Hanley, avec la Nouvelle-Zélande
Aucun supporter des Kiwis ne sera vraiment surpris par le résultat, mais ils pourront être déçus par le sens unique qu’a pris la rencontre. Incapable de conserver le ballon au milieu de terrain, la Nouvelle-Zélande a vu sa défense s’exposer trop souvent aux attaques russes. La composition de départ d’Anthony Hudson et ses changements ont montré une envie de bien faire, mais les occasions sont venues bien trop tard dans le match pour espérer une meilleure issue.

Homme du Match Budweiser
Fedor Smolov a pesé sur la défense océanienne pendant 90 minutes et en a été récompensé en inscrivant le deuxième but des siens, après avoir quasiment tout fait : recuperation, acceleration, décalage sur l’aile droite, et conclusion à la réception du centre d’Alexander Samedov.

La stat
0 - En dix matches de Coupe des Confédérations de la FIFA, la Nouvelle-Zélande n’en a pour l’instant remporté aucun, les cinq derniers sans même marquer un but (513 minutes, un record dans l’épreuve)

A venir
21 juin
Russie - Portugal (18h00)
Mexique - Nouvelle-Zélande (20h00)
(horaires en heure locale)

Suivre le tournoi
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG

#ConfedCup // Russie:flag-ru: 2-0 :flag-nz:Nouvelle-Zélande
Le pays hôte commence par une victoire.#RUSNZL pic.twitter.com/O4KbKsRAHs

— #ConfedCup (@fifacom_fr) 17 juin 2017