Mission accomplie. Tel était le verdict du sélectionneur russe Stanislav Cherchesov au soir de la victoire méritée (2:0) du pays hôte de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 face à la Nouvelle-Zélande.

"Je suis très heureux. Le rythme était enlevé. C'était un match rapide, mais tout s'est déroulé comme prévu", estimait-il en conférence de presse. "Nous avons fait ce que nous avions à faire. Nous étions conscients de nos responsabilités mais nous avons été à la hauteur de l'événement. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur le prochain match. Je pense que nous alignerons la même équipe, mais nous avons déjà une petite idée de la stratégie que nous voulons mettre en place contre le Portugal. Tout le monde est prêt."

De son côté, Anthony Hudson a accepté la défaite avec élégance. Le sélectionneur néo-zélandais a reconnu que les Russes avaient pris le dessus sur ses protégés. "Nous espérions un meilleur résultat et à ce titre, nous sommes un peu déçus", a confié l'entraîneur des All Whites. "Mais nous sommes conscients d'avoir trouvé face à nous une excellente équipe de Russie. Nos adversaires ont abordé le match de manière très positive et nous ont posé beaucoup de problèmes."

"En ce qui nous concerne, nous n'avons jamais baissé les bras. Il y a beaucoup de points positifs à retenir de cette première sortie. Il faudra s'en inspirer pour la suite."

Infos, stats, photos : Revivre le match en temps réel

Suivre
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG