Les enseignements
Arturo Vidal et Eduardo Vargas ont permis au Chili de s'imposer 2:0 face au Cameroun dans les toutes les dernières minutes de la rencontre. 33 492 spectateurs ont assisté à l'entrée en lice des deux équipes dans le Groupe B au Spartak Stadium de Moscou.

Nouveau venu dans le tournoi, le Chili a cru ouvrir le score par Eduardo Vargas juste avant la pause. Il a dû déchanter quand le but a été annulé après consultation de l'arbitre assistant vidéo, l'attaquant des Tigres UANL se trouvant en position de hors-jeu. 

Entré en cours de deuxième période, Alexis Sanchez s'est montré décisif quand son centre a trouvé la tête de Vidal, qui a donné l'avantage à la Roja à la 81ème minute. Vargas a inscrit le deuxième but après avoir hérité d'un ballon repoussé par le gardien suite à une frappe de Sanchez.

Analyse du reporter FIFA.com
Pascal de Miramon, avec le Cameroun
L'expérience a fait la différence. Nerveux pendant la première période, les Lions Indomptables ont accumulé les fautes et n'ont pas réussi à garder le ballon. Ils ont eu une grosse frayeur avant la pause, mais ont été sauvés par la VAR. Du coup, ils semblent s'être libérés de la pression en deuxième période, mais les vieux briscards de la Roja ont eu le dernier mot."

Diego Zandrino, avec le Chili
Le Chili a livré un premier match solide face à une équipe puissante et défensive. Il a dominé les débats pratiquement de bout en bout, en contrôlant la balle et en se créant de belles occasions. L'entraîneur Juan Pizzi a joué un rôle crucial. Ses réajustements ont payé en attaque quand une tête de Vidal a ouvert la voie d'une victoire largement méritée à la Roja.

Homme du Match Budweiser
Arturo Vidal s'est montré à la hauteur des attentes. Alors que le match semblait se diriger vers un nul vierge, le milieu du Bayern Munich a surgi dans la surface pour débloquer le score de la tête sur un centre de Sanchez.

La stat
6 - Le Chili est la sixième sélection sud-américaine à disputer une Coupe des Confédérations. Seule l'Europe a bénéficié d'une représentation plus large (dix équipes, avec l'édition 2017 qui accueille le baptême du feu du Portugal et de la Russie).

À venir
22 juin
Cameroun - Australie (18h00)
Allemagne - Chili (22h00)

Suivre le tournoi
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG