L'entraîneur mexicain, Juan Carlos Osorio, ne cachait pas sa satisfaction après la qualification de sa sélection pour les demi-finales. "L'un des principaux atouts de cette équipe est sa résilience", a-t-il commenté à propos des deux remontées réussies par ses hommes lors des deux dernières rencontres. Nous savons nous battre jusqu'à la dernière seconde, avec détermination, courage et ardeur, mais toujours dans les règles. Je suis heureux, car mes joueurs ont été réceptifs et se sont donnés à 100 %."

"Nous nous attendions à un match difficile face à l'équipe hôte, un adversaire de qualité soumis à un impératif de victoire. Nous avons su lui tenir tête", estime-t-il. "Nous construisons une équipe qui se montre toujours plus déterminée et capable de faire jeu égal avec n'importe quel adversaire. C'est un grand succès pour le football mexicain. Nous méritions de gagner. Nous sommes très satisfaits du résultat et du rendement de l'équipe", a-t-il conclu.

De son côté, le sélectionneur russe, Stanislav Cherchesov, a tenu à se montrer positif malgré la défaite. "Je veux féliciter mes hommes, parce qu'ils ont fait tout ce qu'ils ont pu. Il ne fait aucun doute qu'ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Je suis convaincu que tous les joueurs qui ont participé au tournoi s'appuieront sur cette expérience pour mûrir et progresser. 75 % d'entre eux n'avaient jamais joué à ce niveau. De nouveaux talents feront leur apparition et j'ai confiance dans l'avenir. Je suis déçu, bien sûr, mais nous nous sommes améliorés de match en match et je crois que nous avons réussi à changer le comportement des supporters vis-à-vis de notre équipe", a-t-il ajouté.

Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG