• Stindl, Draxler et Goretzka mettent l'Allemagne sur orbite
  • L'égalisation de Rogic et la réduction du score de Juric n'auront servi à rien
  • Revoir : Résumé vidéo l

    Le film du match

L'Allemagne a réussi ses débuts en Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 en s'imposant 3:2 face à l'Australie au Stade Ficht de Sotchi, devant 28 605 personnes. 

Les enseignements
Brillant tout au long du match, Julian Brandt offre l'ouverture du score à Lars Stindl au terme d'un magnifique centre en retrait. Le jeune attaquant du Borussia Mönchengladbach en profite pour signer son premier but en sélection. Les hommes de Joachim Löw maintiennent la pression dans les minutes suivantes, sans toutefois parvenir à doubler la mise. La sanction tombe peu avant le repos : une frappe de Tom Rogic mal maîtrisée par Bernd Leno termine au fond des filets. Moins de cinq minutes plus tard, Leon Goretzka est déséquilibré par Massimo Luongo dans la surface, et le capitaine Julian Draxler transforme le penalty, après avoir pris Maty Ryan à contrepied.

Au retour des vestiaires, Joshua Kimmich place Goretzka en position idéale d'un ballon piqué. Ce dernier met la Mannschaft à l'abri. Dans les minutes qui suivent, Leno dévie une frappe contrée de Rogic sur Tomi Juric, qui réduit l'écart. Après intervention de la VAR, le but est validé. Par la suite, le remplaçant Timo Werner touchera du bois. Malgré sa courte avance, l'Allemagne domine les débats jusqu'au bout et s'impose.

Analyse du reporter FIFA.com
Peter Smith, envoyé spécial avec l'Australie
Les Australiens avaient annoncé qu'ils attaqueraient sans relâche et c'est ce qu'ils ont fait à chaque fois qu'ils en ont eu l'occasion. Malheureusement, leur faible possession de balle en première mi-temps leur a coûté cher. Ils n'ont que rarement eu les moyens de leurs ambitions. Ils regretteront sans doute aussi les buts encaissés au début de chaque période. Malgré tout, la courte défaite concédée aux champions du monde en titre a de quoi leur donner confiance. Le match contre le Cameroun s'annonce déjà décisif.

Steffen Potter, envoyé spécial avec l'Allemagne
Avant le début du tournoi, les Allemands avaient évoqué leur enthousiasme. Leur état d'esprit positif s'est ressenti sur le terrain, notamment en première mi-temps. Ils auraient pu marquer davantage. Compte tenu des qualités techniques des joueurs retenus par Löw, l'excellent niveau du jeu de passes allemand n'avait rien de surprenant. Alignés dans une formation inhabituelle, ils se sont montrés plutôt à leur avantage, jusqu'au premier but australien. Les choses se sont ensuite compliquées et des espaces ont commencé à s'ouvrir.

Homme du Match Budweiser
Le troisième plus jeune champion du monde allemand a fait preuve de sagesse. Quand son équipe a eu besoin de lui, Julian Draxler a répondu présent. Le calme affiché au moment de tirer son penalty est à l'image d'une performance pleine d'assurance de la part du milieu de terrain du Paris Saint-Germain.

La stat
13 - Ce chiffre ne porte pas bonheur aux Australiens lorsqu'ils affrontent l'Allemagne dans les tournois masculins senior de la FIFA. Le possesseur du numéro 13, Stindl, a ajouté son nom à la liste des joueurs allemands qui ont marqué contre l'Australie avec ce maillot. Gerd Müller avait trouvé le chemin des filets contre les Socceroos durant la Coupe du Monde de la FIFA 1974™. Il a été imité par Michael Ballack lors de la Coupe des Confédérations 2005 et Thomas Müller, buteur contre l'Australie en Coupe du Monde 2010.

À venir
Cameroun-Australie - Groupe B, 22 juin
Allemagne-Chili - Groupe B, 22 juin

Suivre
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG