• Les deux nouveaux venus dans le tournoi espèrent être en finale le 2 juillet
  • Pepe manquera la demi-finale pour cause de suspension
  • Le Portugal et le Chili bouclent le premier tour avec la meilleure défense

Le champion d'Europe et le double champion d'Amérique du Sud se sont donné rendez-vous à la Kazan Arena le mercredi 28 juin à 21h00 (heure locale), pour disputer la première demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017.

Suivre le match
Live Blog en temps réel| Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG

Ce qu'il faut savoir
Le Portugal et le Chili se sont affrontés à trois reprises. Pour l'heure, les statistiques penchent en faveur des Lusitaniens, qui comptent deux victoires pour un nul.

Avec deux réalisations et une passe décisive, Cristiano Ronaldo est le meilleur buteur de la compétition. Le Portugal affiche en outre le meilleur bilan offensif, avec l'Allemagne. De son côté, le Chili est l'équipe la moins prolifique des quatre demi-finalistes. En revanche, il possède la meilleure défense (seulement 2 buts encaissés), tout comme la Selecção das Quinas.

Le Portugais Luis Miguel Afonso Fernandes "Pizzi", souhaite saluer le sélectionneur chilien Juan Antonio Pizzi à l'occasion du match, et nous a révélé l'origine de son surnom : "Quand j'étais petit, il brillait dans les rangs de Barcelone. Comme moi aussi, je marquais beaucoup de buts, on a commencé à m'appeler Pizzi. J'aimerais lui donner l'accolade, mais le jour de la finale, je veux que ce soit le Pizzi portugais qui entre sur la pelouse."

Analyse du reporter FIFA.com
Marco Monteiro, avec le Portugal
Le Portugal revient dans le stade où il a entamé sa campagne face au Mexique (2:2). Le Chili a livré un gros combat physique contre l'Australie et les Lusitaniens espèrent que l'habituelle intensité du jeu de la Roja en sera quelque peu émoussée. L'équipe de Fernando Santos a bénéficié d'un jour de plus de repos, mais le technicien n'a ménagé aucun de ses atouts offensifs face à la Nouvelle-Zélande. La saison a été longue pour les Ronaldo, Moutinho, Andre Gomes et autres Bernardo Silva. De plus, Pepe sera absent pour cause de suspension. Quel que soit le onze aligné, il est crucial qu'il ne se laisse pas intimider par les Chiliens et qu'il ne les laisse pas imposer leur jeu de combinaisons au rythme enlevé.

Diego Zandrino, avec le Chili
Le creux de rendement touché avant la demi-finale pourrait tourner à l'avantage des Chiliens. Ils seront ainsi plus attentifs que jamais à éviter les erreurs qui les ont privés du ballon et de la fluidité de leur jeu. Il est également important que les joueurs clés puissent récupérer avant la confrontation avec le Portugal, une équipe plus coriace que leurs précédents adversaires. Mais même si la Roja est amoindrie physiquement, elle se présentera avec un mental d'acier et prête à relever le défi.

Compositions d'équipes probables
Portugal : Rui Patricio ; Raphael Guerreiro, Bruno Alves, Jose Fonte, Cedric ; Andre Gomes, William Carvalho, Adrien Silva, Gelson Martins, Ronaldo, Nani

Chili : Claudio Bravo ; Mauricio Isla, Gary Medel, Gonzalo Jara, Jean Beausejour ; Pablo Hernández, Marcelo Díaz, Charles Aránguiz, Arturo Vidal ; Eduardo Vargas et Alexis Sánchez.

Où voir les matches ?