• La Mannschaft retrouvera le Chili à Saint-Pétersbourg 
  • Goretzka inscrit le doublé le plus rapide de l'histoire du tournoi
  • Revoir : 

    Résumé vidéo l 

    Le film du match

Vainqueurs 4:1 du Mexique grâce notamment à un doublé express en début de match, les champions du monde allemands retrouveront le Chili en finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017. 

La Mannschaft a débuté pied au plancher. Pour être plus précis, Leon Goretzka a attaqué la rencontre tambour battant. En trompant Guillermo Ochoa à deux reprises lors des huit premières minutes, le milieu de terrain de Schalke 04 a signé le doublé le plus rapide de l'histoire du tournoi, reléguant aux oubliettes celui de Gabriel Batistuta pour l'Argentine, qui datait de 25 ans.

Les Mexicains auraient pu concéder d'autres buts mais au fil des minutes, ils ont petit à petit repris leurs marques. Malgré la domination d'El Tri en fin de première période, le début de la seconde mi-temps s'est révélé beaucoup plus équilibré. Mais lorsque Timo Werner a triplé la mise côté allemand, l'issue des débats n'a plus fait de doute.

Marco Fabian a ensuite sauvé l'honneur côté mexicain, grâce à un boulet de canon décoché à plus de 25 mètres. Malheureusement pour les champions de la CONCACAF, les Allemands n'en avaient pas fini avec eux : à la dernière minute, Amin Younes a restauré l'avance des Européens au terme d'une action limpide.

Analyse du reporter FIFA.com
Steffen Potter, avec l'Allemagne
L'Allemagne n'aurait pas pu rêver meilleur scénario : suite au doublé de Goretzka, les hommes de Joachim Löw se sont contentés d'attendre tranquillement les Mexicains dans leur moitié de terrain. La Mannschaft a tout de même eu un peu de réussite, car El Tri aurait pu réduire l'écart avant que Werner ne porte la marque à 3:0, alors que les Mexicains semblaient dans une phase ascendante. Le résultat peut sembler cruel pour les champions de la CONCACAF, qui n'ont jamais baissé les bras. Maintenant, place à la revanche face au Chili, la seule équipe à avoir obtenu un résultat positif face à l'Allemagne depuis le début du tournoi.

Martin Langer, avec le Mexique
Le Mexique a payé son audace au prix fort. Au final, sa défaite paraît méritée face à une équipe allemande qui, fidèle à sa longue tradition d'efficacité, a su exploiter au mieux ses occasions. El Tri a souvent monopolisé le ballon et s'est procuré plusieurs occasions intéressantes, mais sa défense a régulièrement été mise en difficulté par les contres rapides de son adversaire. Si les Mexicains veulent réussir un beau parcours l'année prochaine en Russie, Osorio va devoir tirer les leçons de cette expérience.

Homme du Match Budweiser
Son doublé a tout changé. Il était donc logique que Leon Goretzka, désormais à égalité avec Werner en tête du classement des buteurs, soit désigné meilleur joueur de la rencontre.

La stat
4 L'Allemagne est la quatrième équipe européenne à atteindre la finale, après le Danemark (1995), la France (2001 et 2003) et l'Espagne (2013). C'est la cinquième fois que le champion du monde en titre sera représenté à ce stade de la compétition.

Suivre
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG