La deuxième demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 était pratiquement jouée après environ huit minutes. En frappant à deux reprises en l’espace de 109 secondes, Leon Goretzka avait en effet déjà propulsé l’Allemagne sur le chemin de la victoire face au Mexique.

"Il était important de débuter le match comme nous l’avons fait. Nous avions insisté là-dessus car ça n’avait pas été le cas lors des matches précédents. Surtout contre le Chili, on s’était fait surprendre d’entrée de jeu. On en avait parlé au préalable et cela a payé sur le terrain", a confié l’Homme du Match Budweiser au sortir de la rencontre. "Après avoir survécu à la phase de groupes, notre objectif était d’atteindre la finale. Nous l’avons fait avec la manière. Nous voulons maintenant aller chercher le titre pour nous récompenser de nos prestations."

Le sélectionneur mexicain Juan Carlos Osorio s'est évidemment montré déçu de la nette défaite (4:1), estimant toutefois : “Nous aurions mérité un meilleur résultat. Ils ont été très efficaces et nous leur avons laissé trop d’espaces. Mais nous aurions dû inscrire au moins un ou deux autres buts. Les occasions n’ont pourtant pas manqué. Même après les deux buts rapides, nous avions la force mentale de revenir".

Son vis-à-vis Joachim Löw a évoqué un "match d’une grande intensité. J’ai été impressionné par la façon dont l’équipe a mis en pratique ce dont nous avions parlé avant la rencontre. Les Mexicains veulent imposer leur jeu à l’adversaire, mais nous souhaitions leur montrer que nous étions venus pour gagner et mettre la pression dès le début. Nous l’avons fait merveilleusement bien, surtout durant les 15-20 premières minutes. Je félicite nos jeunes joueurs. Nous voulions y parvenir, mais c’était loin d’être assuré avant le tournoi. Ils ont sorti une prestation de haut niveau."