Blatter : "Une compétition de haut niveau"
© Getty Images

Le Président de la FIFA Joseph S. Blatter assistera au tirage au sort de la Coupe des Confédérations de la FIFA, samedi 1er décembre à São Paulo. Avant cela, lui et le Secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke ont pris le temps d'aborder plusieurs sujets relatifs au football avec des journalistes à São Paulo. FIFA.com vous livre le résumé des discussions. 

Au sujet de la Coupe du Monde de la FIFA™
La Coupe du Monde de la FIFA est plus qu'une manifestation sportive, c'est LA manifestation sportive une fois tous les quatre ans. Aucun autre événement sportif ne peut être comparé à la Coupe du Monde en termes d'audience internationale. Cet événement a une histoire, à laquelle le Brésil a largement contribué. Il l'a gagné cinq fois et maintenant, il l'organise. Mon opinion personnelle est que l'on peut s'attendre à une grande Coupe du Monde.

Au sujet des équipes participant à la Coupe des Confédérations de la FIFA
C'est comme un cadeau d'avoir une sélection de grands noms pour cette compétition. Nous avons quatre champions du monde, deux d'Amérique du Sud avec le Brésil et l'Uruguay, et deux d'Europe avec l'Italie et l'Espagne. La Coupe des Confédérations n'est pas seulement une répétition pour la Coupe du Monde, c'est aussi une compétition de haut niveau.

Au sujet des infrastructures
Je suis certain que tout sera prêt. Ce n'est pas la première fois que je suis impliqué dans l'organisation d'une Coupe du Monde de la FIFA. Il y a toujours eu des problèmes ici et là mais en définitive, l'événement est toujours grandiose.

Au sujet du rôle de Ronaldo au sein du COL et de sa possible candidature à la présidence de la CBF
Je suis toujours heureux lorsque des anciens footballeurs prennent le temps et l'énergie de travailler pour le football. C'est formidable pour lui, car le fait d'être impliqué dans l'organisation donne une valeur ajoutée à sa vie. Cela donnerait une bonne image si d'anciens footballeurs étaient à la tête des grandes entités, s'ils apportent avec eux l'expérience nécessaire. Avec l'expérience qu'il est en train d'acquérir pour cette Coupe du Monde, il est sur la bonne voie.

Au sujet de l'image de la FIFA et des changements faits après le Congrès 2011
Nous sommes dans un processus de réforme, que nous avons commencé en 2011. Nous allons avoir une meilleure transparence et avons commencé à appliquer les décisions prises. La seule que nous n'avons pas encore appliquée est le changement de statuts. Toute la famille du football soutient cela et nous sommes sur la bonne voie. La Commission d'Éthique doit toucher la totalité des 209 associations nationales, ensuite le football pourra s'occuper de ces questions même hors de l'aire de jeu. La discipline, le respect et le fair-play ne doivent pas être appliqués uniquement sur le terrain, mais aussi en dehors.

Au sujet des chances de Neymar de faire partie du Top 3 pour le FIFA Ballon d'Or
L'actualité du football se situe dans les championnats européens, où il y a une concentration de stars. La liste des nominés le prouve, ce qui est malheureux pour un joueur comme Neymar. Des entraîneurs, des capitaines et les médias décident de la liste des nominés. Ce n'est pas facile.

Au sujet de l'utilisation de la technologie
Nous avons deux système précis à notre disposition et nous les utiliserons cette année lors de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. S'il n'y a aucune défaillance, nous prévoyons d'utiliser l'un des deux systèmes l'année prochaine à la Coupe des Confédérations. Nous utiliserons uniquement le système sur la ligne de but, car nous ne voulons pas d'autres éléments de technologie sur l'aire de jeu. Cela porterait atteinte à la fascination exercée par notre sport.

Au sujet de l'introduction d'un "Mondialito", tournoi réunissant les anciens vainqueurs de la Coupe du Monde de la FIFA
Il est vrai que la FIFA a organisé un Mondialito en 1981 avec six équipes. Mais le calendrier international est déjà surchargé. Les joueurs disputent jusqu'à 80 matches par an. Quand peuvent-ils récupérer ou prendre des vacances ? Nous devons être réalistes et ne pas ajouter des matches ou des tournois.

Le Secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke au sujet de l'avancement des stades
Il y a un stade où le processus doit être accéléré. C'est celui de Manaus. La date de livraison pour la Coupe du Monde est décembre 2013. Pour les autres stades, nous sommes dans les temps. Mais je dirais que nous sommes à 99 pour cent certains, si ce n'est à 100 pour cent, que la Coupe du Monde se jouera dans les 12 stades comme prévu.