Drogba prêt pour finir en beauté
© Getty Images

Comme nombre de ses coéquipiers en sélection, Didier Drogba a remporté beaucoup de trophées en club, mais n'a toujours pas gagné de compétition avec la Côte d'Ivoire. À 34 ans, l'imposant attaquant est donc lancé dans une course contre la montre. Une victoire des Éléphants dans la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2013 serait donc un événement grandiose pour une génération dorée.

En 2012 au Gabon, la Côte d'Ivoire avait atteint la finale contre la Zambie. À la 70ème minute, et alors que le score était toujours vierge, Drogba a manqué un penalty. Dans la série des tirs au but qui a suivi, les Chipolopolo se sont imposés 8:7. Un air de déjà-vu puisque Drogba avait manqué sa tentative dans la série des tirs au but contre l'Égypte, en finale de la CAN 2006...

Auteut du penalty victorieux pour Chelsea dans la finale de la Ligue des champions de l'UEFA 2012, Drogba tient à positiver à l'approche du quart de finale le 3 février contre le Nigeria, double vainqueur de l'épreuve. "J'espère vraiment que nous pourrons gagner ce tournoi cette fois-ci", confie Drogba au micro de FIFA.com après le dernier match de groupe face à l'Algérie (2:2). "Ça fait longtemps que nous attendons. Ce serait énorme si nous pouvions gagner cette année."

Au début du match précédent remporté 3:0 par la Côte d'Ivoire contre la Tunisie, Drogba était - une fois n'est pas coutume - sur le banc des remplaçants, le sélectionneur Sabri Lamouchi jugeant cependant que son niveau de forme physique n'était pas source de préoccupation. "Nous le voyons travailler tous les jours et il est en train de monter en puissance", commente le technicien français. "J'espère qu'il jouera un rôle clé dans notre réussite future. Nous ne sommes pas inquiets à son sujet et lui non plus."

Obstacle de taille et retrouvailles
Contre l'Algérie, Drogba a retrouvé son statut de titulaire et son but de la 77ème minute a permis aux Ivoiriens d'amorcer leur remontée après avoir été menés de deux buts. "Mon but n'a rien de spécial car il ne nous offre pas la victoire. Il nous a seulement aidés à recoller au score", tempère Drogba avec sa modestie habituelle.
"Si nous relâchons nos efforts, nous allons le payer. Quand nous décidons de pousser, avec notre détermination et notre habileté, on voit bien qu'il y a de la qualité dans cette équipe. C'est bien d'être revenus après avoir été menés de deux buts. Nous avons fait preuve de beaucoup de caractère et de force."

Désormais, c'est confrontation relevée face au Nigeria qui attend les Eléphants à Rustenburg. "Ça va être dur", prévient l'ancien Marseillais. "C'est une sélection qui veut elle aussi aller loin dans ce tournoi, une équipe très forte et très solide physiquement. Stephen Keshi fait du bon travail depuis qu'il a pris son poste, mais j'espère que la Côte d'Ivoire se qualifiera."

Dans ce quart de finale, Drogba sera opposé à son ancien coéquipier John Obi Mikel, et savoure à l'avance ces retrouvailles. "Tout le monde connaît ses qualités", estime l'Ivoirien. "On a pu le voir en finale de la Ligue des champions avec Chelsea. Il a été l'un des meilleurs joueurs du match. Maintenant, je vais jouer contre lui. Nous allons rigoler avant le match, ensuite ça va être dur pendant la rencontre et nous rigolerons encore après le match, car nous sommes de bons amis."

Durant les cinq dernières éditions de la CAN, la Côte d'Ivoire a débuté la compétition avec l'étiquette de favorite, sans jamais toutefois soulever le trophée. De nombreux fans ivoiriens ont le sentiment que cette année sera la bonne. Drogba, qui a djà donné tant de joie au peuple ivoirien, espère avoir encore une occasion de justifier son statu d'idole en soulvant le trophée le 10 février prochain.