La presse nigériane célèbre les rois d'Afrique
© Getty Images

Le sacre du Nigeria, vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2013 dimanche, fait sans surprise la Une de tous les journaux du pays qui célèbrent à l'instar du quotidien Punch "les rois d'Afrique".

"19 ans après, le Nigeria est redevenu champion d'Afrique", s'enthousisasme le quotidien This Day, en référence au troisième titre continental, après 1980 et 1994, conquis par l'équipe de Stephen Koshi en battant le Burkina Faso 1 à 0 en finale, grâce à un but de Sunday Mba.

"C'est l'instant magique du Nigeria", renchérit The Nation sous une photo du capitaine Joseph Yobo recevant le trophée décerné au vainqueur de la CAN.

Comme toutes les premières pages des journaux du pays, celle de This Day montre une photo des Super Eagles célébrant leur victoire, sur la pelouse du Soccer City de Johannesburg.

"C'est le Nigeria !", souligne, presque incrédule, The Guardian, alors que le Nigeria avait abordé la compétition en outsider, dans l'ombre des grands favoris qu'étaient la Côte d'Ivoire et le Ghana.

"Le Nigeria fait à nouveau la loi", lui répond The Vanguard qui reproduit largement le message de félicitations adressé par le président Goodluck Jonathan aux Super Eagles et leur promet "une réception majestueuse mardi" à Abuja, "un super mardi de fête" pour The Guardian.

Le sélectionneur Stephen Keshi, qui a remporté la CAN comme joueur et entraîneur, le seul dans ce cas avec l'Egyptien Mahmoud El Gohary, n'est pas oublié: The Guardian s'attend même "avec la jeune génération (qu'il a lancée), les Moses, Mikel et Musa, les Mba, Oboabona et Omeruo à un avenir qui semble vraiment très prometteur".