Colombiens et Turcs tenteront, ce samedi 28 juin 2003 à 18h00 au Stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, de monter sur le podium de la Coupe des Confédérations de la FIFA, France 2003. La rencontre, qui sera arbitrée par l’Australien Mark Shield, sera bien sûr imprégnée du souvenir de Marc-Vivien Foé, décédé jeudi. Les deux équipes porteront un brassard noir en hommage au joueur camerounais.

Les Sud-américains ont perdu leur demi-finale contre le Cameroun (0 : 1) au Stade Gerland de Lyon vendredi, alors que la Turquie s’est inclinée face à l’hôte français au Stade de France (2: 3). Pour cette demi-finale, l’entraîneur colombien Francisco Maturana sait que son équipe se trouve devant une superbe opportunité d’inscrire son nom au palmarès d’une compétition de la FIFA : "Nous avons la possibilité d’obtenir cette troisième place, face à une belle équipe. Nous devons trouver le mental suffisant pour l’emporter. Ce podium serait le bienvenu après notre bon parcours."

De son côté, la Turquie peut obtenir un "strapontin" pour la deuxième fois consécutive dans une compétition de la FIFA, en un an. Un exploit sans précédent pour les Ottomans. Pour ce faire, Senol Gunes confiera les clefs de l’attaque à Yildiray Basturk, Okan Yilmaz et Tuncay Sanli. A noter cependant que le gardien de but titulaire de l’équipe, Recber Rustu, ne devrait pas jouer cette rencontre, après s’être blessé au cours de la demi-finale. Il devrait être remplacé par Omer Catkic.

Cette "petite finale" sera la deuxième, dans l’histoire de la compétition, à se disputer entre une équipe européenne et une formation sud-américaine. En 1997, la République tchèque avait battu l’Uruguay 1 : 0. Un signe du destin pour la Turquie ?