Le Camerounais Marc-Vivien Foé est décédé jeudi 26 juin à Lyon des suites d’une perte de conscience survenue pendant le match Cameroun-Colombie, en demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA , France 2003.

Le milieu de terrain de l’équipe du Cameroun et de Manchester City, âgé de 28 ans, s’est écroulé en seconde période, vers la 72ème minute, sans qu’aucun événement particulier ne soit survenu dans le cours du jeu.

Le joueur était encore en vie quand il a été transporté au bloc médical du stade Gerland de Lyon, où il est décédé. Les médecins ont pratiqué la réanimation cardiaque pendant 45 minutes, sans succès. « Il est trop tôt pour déterminer les causes exactes de son décès », a annoncé le docteur Alfred Müller, médecin de la délégation de la FIFA.

« La FIFA et toute la famille de football sont bouleversées par cette incroyable tragédie, a déclaré ce soir le Président Joseph S. Blatter, qui a appris la nouvelle au Stade de France, en même temps que les équipes de France et de Turquie ainsi que les spectateurs. Je voudrais adresser en leur nom, à sa famille, à ses proches, au football camerounais et à son club nos condoléances les plus sincères et exprimer tout notre soutien dans cet instant douloureux. Le football a perdu un joueur et un homme remarquables ».

Le Président de la Commission d’organisation de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Chuck Blazer, s’est déclaré être « sous le choc ». « Je suis abasourdi par l’annonce de cette disparition. Marc-Vivien Foé était un des leaders de l’équipe du Cameroun qui elle-même a brillé depuis le début de la compétition. Ce soir je pense à sa famille et à ses proches ».