Le responsable médical en chef de la FIFA, Dr Jiri Dvorak, a annoncé aujourd’hui que les analyses finales des contrôles de dopage réalisés durant la Coupe des Confédérations, France 2003 ont toutes rendu des résultats négatifs.

A l’issue de chaque match, deux joueurs de chaque équipe se sont soumis à un contrôle de dopage. Aucune substance interdite n’a été décelée dans les 64 échantillons d’urine. En outre, les échantillons ont également été analysés pour détecter l’érythropoïétine (EPO), et ont là aussi révélé 100% de résultats négatifs.

Les analyses finales des tests ont été réalisées par le Laboratoire de Châtenay-Malabry (France).