LE FILM DE LA DERNIÈRE JOURNÉE - L'Espagne était venue au Maracanã pour ajouter la Coupe des Confédérations de la FIFA à son impressionnante moisson de trophées au cours des dernières années. Le Brésil l'en a empêchée grâce à une prestation dont auraient été fiers les champions du monde de 1958 Garrincha et Pelé, l'équipe mythique de 1970 ou encore celle du football-champagne emmenée par Zico en 1982.

Deux minutes ont suffi à Fred pour faire entrer le Maracanã en transe avec un but plein d'opportunisme. Un peu plus tard, c'est au tour de David Luiz  de faire frémir les 73 531 spectateurs grâce à un sauvetage miraculeux sur un tir de Pedro. Lorsque l'arbitre a sifflé la mi-temps, le Barcelonais est même allé féliciter l'arrière central de Chelsea... Neymar a porté le score à 2:0 juste avant la pause sur une frappe imparable sous la barre transversale du pied gauche, qui n'est pourtant pas son préféré. On comprend mieux pourquoi Barcelone a déboursé 57 millions d'euros pour s'attacher ses services. Dans les minutes qui ont suivi la reprise, Fred a inscrit le but du 3:0, mais ce n'était pas la fin du calvaire espagnol, qui s'est poursuivi sous la forme d'un penalty raté par Sergio Ramos et d'une exclusion de Gerard Piqué, coupable d'une faute sur Neymar qui filait au but.

Plus tôt dans la journée, dans le match pour la troisième place, Edinson Cavani a été l'auteur d'un doublé, dont un superbe coup franc, mais cela n'a pas empêché l'Italie de battre l'Uruguay aux tirs au but, après un match palpitant conclu sur le score de 2:2. Le grand héros de la séance de tirs au but a été Gianluigi Buffon, qui a célébré de la plus belle des façons sa 133ème cape. Le gardien de 35 ans, qui a arrêté trois penalties dans la série, n'est plus qu'à trois longueurs du recordman de sélections avec la Squadra Azzurra, Fabio Cannavaro.

Le Brésil et l'Italie n'ont pas été les seuls vainqueurs. Le public brésilien, tellement passionné de football, l'a été également grâce à l'ambiance extraordinaire qu'il a su créer. Indescriptible par des mots. Si vous voulez goûter à cette atmosphère, commencez donc à vous organiser afin d'être présent au Brésil l'année prochaine, pour assister au plus grand événement de l'histoire du sport...

Les conséquences
Le Brésil débutera la prochaine Coupe du Monde de la FIFA™, le 12 juin 2014, avec l'étiquette de tenant du trophée de la Coupe des Confédérations de la FIFA. La Seleção vient de remporter l'épreuve pour la quatrième fois mais après ses trois précédents sacres dans le Festival des Champions, en 1997, 2005 et 2009, elle n'a jamais réussi à enchaîner par un triomphe dans la Coupe du Monde de la FIFA™. Les hommes dirigés par Luiz Felipe Scolari parviendront-ils à mettre fin à cette statistique ?

Le but du jour

Alessandro Diamanti s'est déjà fait une réputation d'excellent tireur de coups francs, notamment avec son but extraordinaire pour Bologne contre l'Inter Milan, sur un ballon très enveloppé, ou encore sur la tentative victorieuse de 35 mètres qui a aidé les Rossoblù à battre l'Atalanta il y a six mois. Si le roi du coup franc en Italie, Andrea Pirlo, qui a donné un énième exemple de ses compétences en la matière lors de la victoire italienne 2:1 contre le Mexique, avait participé au match pour la troisième place, Diamanti n'aurait pas pu prendre sa chance à la 73ème minute. Mais le Bolonais a su profiter de l'absence sur blessure du stratège turinois pour exécuter un superbe coup franc des 25 mètres, qui a vu le ballon s'élever avant de retomber au ras du poteau et de faire trembler les filets uruguayens.

La stat
24
- Le Brésil continue sa remarquable série d’invincibilité en Coupe des Confédérations de la FIFA. Au total, les Canarinhos ont remporté 22 matches et obtenu deux matches nuls.

À venir...
347 jours : c'est le temps qui nous sépare du coup d'envoi du prochain tournoi international au Brésil. Si la qualité du football pratiqué et de l'atmosphère dans les stades lors de cette Coupe des Confédérations de la FIFA est un avant-goût de ce qui nous attend l'année prochaine, la 20ème édition de la Coupe du Monde de la FIFA™ pourrait bien être la plus belle à ce jour.

Le Tweet du jour

("Félicitations au Brésil. J'aime mon pays ! Dieu bénisse le Brésil pour toujours" - Pelé, légende du football brésilien)