Chaque lundi, FIFA.com met en lumière une photographie qui illustre l'histoire ou l'actualité du football et vous raconte tout ce que le cliché ne dit pas...  

Parfois surnommée "Festival des Champions", la Coupe des Confédérations de la FIFA devra se passer en 2017 de son champion en titre, qui se trouve être également l'équipe la plus titrée de l'histoire du tournoi : le Brésil.

En finale de l'édition 1997, Romario et Ronaldo s'étaient offert un triplé chacun face à l'Australie (6:0). Huit ans plus tard, Adriano avait été le grand instigateur de la belle victoire (4:1) sur l'Argentine. En 2009, la Seleçao avait conservé son titre aux dépens des États-Unis, après avoir remonté deux buts de retard. Enfin, la sélection brésilienne emmenée par Neymar s'était offert un succès retentissant devant l'Espagne (3:0) en 2013, au Maracanã. L'événement avait été fêté comme il se doit par les supporters représentés sur l'image ci-dessus. 

Pourtant, le Brésil manquera à l'appel de la Coupe des Confédérations pour la première fois depuis son adoption par la FIFA. Cette absence fait suite à l'échec des hommes de Dunga en Copa América. Autre grande première, la compétition réunira trois équipes issues de la même confédération : la Russie (pays hôte), l'Allemagne (championne du monde en titre) et le vainqueur de l'UEFA EURO 2016, ou le finaliste malheureux, si l'équipe de Joachim Löw ou le pays hôte venait à remporter le tournoi en France.

FIFA.com vient d'inaugurer sa section consacrée à Russie 2017. Vous y trouverez des vidéos, des articles, les portraits des villes hôtes et bien d'autres choses. Venez la découvrir !