La Coupe des Confédérations de la FIFA aura lieu l'été prochain en Russie. Cette compétition s'annonce d'ores et déjà comme un premier test sérieux pour les stades, mais aussi pour les sites d'entraînement. Les équipes en lice y achèveront leurs préparatifs, avant d'entrer dans le vif du sujet. Chacune des quatre villes hôte (Kazan, Moscou, Saint-Pétersbourg et Sotchi) compte trois sites d'entraînement, soit douze au total pour l'ensemble du tournoi. Plusieurs de ces installations sont prêtes à accueillir les champions continentaux et les champions du monde en titre ; d'autres sont encore en cours de rénovation ou de construction.

FIFA.com vous propose de partir à la découverte des sites d'entraînement et de leur utilisation future, à l'issue du tournoi. 

Des sites à 15 minutes de la Kazan Arena
Deux des trois sites sélectionnés à Kazan ont un lien direct avec le grand club de la ville, le Rubin Kazan. Situé à 15 minutes en voiture de la Kazan Arena, le premier n'est autre que le centre d'entraînement des Tatary. Les travaux de construction devraient être terminés d'ici la fin de l'année. Le deuxième se trouve au Central Stadium de Kazan, où la plus prestigieuse équipe du Tatarstan se produit encore régulièrement. En dehors des affiches de Premier League russe et de la Coupe de Russie, cette enceinte a accueilli les matches européens du Rubin, notamment les chocs face à l'Inter Milan et au FC Barcelone en Ligue des champions de l'UEFA 2009/10.  

Le troisième site, l'Elektron Stadium, est actuellement rénové. Il devrait ouvrir ses portes au premier trimestre 2017. À l'issue de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, les pensionnaires du centre de formation viendront à leur tour s'y entraîner.  

Le nouveau foyer du CSKA Moscou
Les nouvelles installations du CSKA Moscou font partie des trois sites retenus pour les équipes appelées à jouer au Spartak Stadium durant la Coupe des Confédérations 2017. La CSKA Arena est l'une des enceintes les plus modernes de Russie. Elle jouit d'ailleurs d'une excellente réputation parmi les supporters. Le deuxième site est directement rattaché au Spartak Stadium. Ces installations, qui jouxtent le stade, sont encore en construction. Elles seront pleinement opérationnelles au premier trimestre 2017.

Le troisième site moscovite accueille habituellement le FC Strogino. Situé sur les bords de la Moskova, il bénéficie d'un cadre idyllique. Strogino évolue dans la Zone ouest de la Professional Football League russe (troisième division). Le projet de rénovation devrait être achevé en fin d'année.

Sous le signe du Zénith  
Deux des sites d'entraînement de Saint-Pétersbourg sont liés au Zénith. Certaines équipes s'entraîneront au Smena Stadium, où les différentes équipes du centre de formation du club de Saint-Pétersbourg disputent leurs matches à domicile. D'autres poseront leurs valises au Petrovsky Stadium, l'actuel antre des Sine-Belo-Golubye. Le centre de formation local a vu défiler quelques-uns des plus grands noms du football russe comme Vladislav Radimov, Andrei Arshavin ou encore Aleksandr Kerzhakov. Après Russie 2018, le Zénith s'installera définitivement au Saint Petersburg Stadium. On peut donc considérer que le club a la mainmise sur la grande majorité des installations retenues pour la Coupe des Confédérations.

Le Turbostroitel Stadium dans le Metallistov Prospekt constitue la troisième option. Ce site est actuellement en cours de construction. À l'issue de la Coupe des Confédérations et de la Coupe du Monde, ce stade abritera les séances d'entraînement de centres de formation locaux.  

Entraînements sur les rives de la mer Noire
Tous les sites d'entraînement de Sotchi, la plus méridionale des villes hôtes de la Coupe des Confédérations, sont flambant neufs : Adler-1, Adler-2 et la Park Arena. Tous trois se trouvent à moins de 10 minutes en voiture du Fisht Stadium. Les deux premiers sont installés sur les bords de la mer Noire, ce qui ne sera sûrement pas pour déplaire aux équipes visiteuses. Le troisième a été approuvé au mois de mai. Le terrain a été posé pratiquement dans la foulée. Une fois le tournoi terminé, les sites seront offerts aux centres de formation de la ville.