La Guinée-Bissau s'est qualifiée pour une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF pour la première fois de son histoire. Six autres pays ont validé leur billet pour l'édition 2017 de la compétition, qui aura lieu au Gabon. La Zambie, l'Afrique du Sud et le Soudan ont en revanche eu moins de chance. Ces trois anciens champions ont tous été éliminés et devront regarder à la télévision les 16 meilleures équipes du continent se disputer une place en Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017.

Les principaux résultats
La Guinée-Bissau épate : Lors du tirage au sort des groupes de qualification pour la CAN 2017, la Guinée-Bissau était placée dans le chapeau 4, en compagnie des équipes les moins bien classées du continent. Mais alors qu'il reste encore une journée à disputer, elle est déjà assurée de terminer en tête du Groupe E aux dépens de la Zambie, du Congo et du Kenya. La première, pourtant sacrée championne d'Afrique en 2012, a elle aussi subi la loi des Djurtus ce week-end (3:2). Ces derniers ont ouvert la marque par Zezinho, puis laissé leurs adversaires recoller au score grâce à Collins Mbesuma.Par la suite, Frédéric Mendy a redonné l'avantage aux siens juste avant le retour aux vestiaires. Christopher Katongo égalisait une nouvelle fois au début du second acte, mais dans les derniers instants du temps additionnel, Brito libérait tout un peuple, qui pouvait laisser éclater sa joie après cette qualification historique.

L'Ouganda et le Burkina Faso au coude-à-coude : Les deux favoris du Groupe D sont allés s'imposer à l'extérieur, ce qui leur permettra d'aborder la dernière journée avec chacun dix points au compteur. Les Étalons, qui ont disposé 1:0 des Comores, occupent la tête du classement grâce à une meilleure différence de buts particulière. De son côté, l'Ouganda s'est imposé 2:1 devant le Botswana à Francistown. Quoi qu'il arrive, les deux nations sont bien placées pour obtenir l'un des deux tickets réservés aux meilleurs deuxièmes de groupe.

Le Togo revient de loin : Claude Le Roy, nouveau sélectionneur du Togo, a vu ses joueurs remonter deux buts à Freetown pour finalement arracher le point du nul (2:2) au Liberia et ainsi garder intactes leurs chances de qualification. Avec 10 points, les Lone Stars mènent toujours le Groupe A à égalité avec la Tunisie, qui l'a emporté 3:0 à Djibouti mais possède une moins bonne différence de buts particulière. La dernière journée en septembre sera donc décisive, puisque la Tunisie accueillera le Liberia tandis que les Éperviers togolais recevront Djibouti, qui n'a toujours pas inscrit le moindre point.

Les favoris au rendez-vous : Le Maroc, lauréat de l'épreuve en 1976, a enregistré un nul 1:1 en Libye. Nabil Dirar a ouvert la marque en première mi-temps, avant que Sanad Al Ouarfali n'égalise en toute fin de rencontre. Les hôtes sont toutefois éliminés, alors que les Marocains demeurent leaders du Groupe F. Le Cap-Vert en occupe la deuxième place après son succès 2:1 à Sao Tomé e Principe et peut toujours croire à une troisième qualification consécutive. Le Sénégal sera pour sa part bien présent au rendez-vous continental après sa cinquième victoire en autant de matches dans le Groupe K. Ses deux stars de Premier League, Sadio Mané et Mame Biram Diouf, lui ont permis d'écarter le Burundi sans se faire de frayeurs. Le Ghana s'est également assuré de prendre part au voyage au Gabon grâce à son déplacement victorieux sur l'Île Maurice. Il lui a toutefois fallu attendre les dernières minutes pour faire la différence par André Ayew et Christian Atsu (2:0).

Les surprises
La Guinée éliminée : En visite au Swaziland, la Guinée avait l'occasion de maintenir la pression sur le Zimbabwe, leader du Groupe L. Le quart de finaliste de la CAN 2015 s'est néanmoins montré incapable de réagir au seul but de l'attaquant Sabelo Ndzinisa pour les Sihlangu Semnikati. Le Zimbabwe, facile vainqueur du Malawi (3:0), ne peut désormais plus être rejoint en tête du classement. Même si ce sera compliqué, les Swazis peuvent toujours espérer conquérir une place de meilleur deuxième, tandis que la Guinée, qui n'a glané que cinq petits points jusqu'à présent, est définitivement hors course.

La République centrafricaine bat l'Angola : Il y a encore 10 ans, les Palancas Negras participaient à la Coupe du Monde de la FIFA™. Depuis, l'Angola a le plus souvent déçu ses supporters et son nouveau revers 3:1 à Bangui devant la République centrafricaine a enterré ses derniers espoirs de se rendre au Gabon. La RD Congo, en promenade de santé à Madagascar (6:1), est en tête du Groupe B avant le choc qui l'opposera en septembre à cette même République centrafricaine, deuxième à deux points.

Le joueur
L'Égypte a confirmé sa bonne forme actuelle en venant à bout 2:0 de la Tanzanie à Dar es Salam, grâce à son attaquant Mohamed Salah. Le pensionnaire de l'AS Rome, auteur d'un doublé, a validé la 23ème qualification de son pays pour une phase finale de CAN, un record, mais la première depuis 2010.

La stat
9 - 
Comme le nombre de sélections qui peuvent déjà réserver leur hôtel au Gabon. Sept billets doivent encore être distribués lors de la dernière journée de cette phase qualificative, que la Guinée-Bissau, le Zimbabwe, le Ghana, le Maroc, l'Algérie, le Cameroun, le Sénégal et l'Égypte peuvent donc préparer sereinement. Le Gabon était pour sa part déjà qualifié en tant que pays hôte.

Entendu…
"L'entraîneur m'a dit de ne pas hésiter à prendre ma chance quand l'occasion se présentait et c'est exactement ce que j'ai fait en deuxième mi-temps. Le reste, comme on dit, appartient à l'histoire. Nous menions 2:0 et nous contrôlions le match alors je me suis dit : 'Vas-y, essaye'. Je ne me suis jamais senti aussi bien, mais je ne compte pas m'arrêter là." - Keagan Dolly, attaquant de l'Afrique du Sud

Auteur d'un doublé contre la Gambie (4:0) pour permettre aux Bafana Bafana de croire encore à une qualification. Toute possibilité de terminer parmi les meilleurs deuxièmes s'est toutefois envolée dès le lendemain en raison des autres résultats sur le continent. Le Cameroun a quant à lui emporté la décision dans ce Groupe M en battant la Mauritanie 1:0.