La Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est qualifiée pour le dernier carré de la Coupe des Nations de l'OFC 2016 à l'issue de sa victoire sans appel sur les Samoa (8:0). Tenue en échec 1:1 par Tahiti, la Nouvelle-Calédonie a pris la deuxième place du Groupe A et affrontera la Nouvelle-Zélande en demi-finale.

La performance des hôtes du tournoi a brisé les minces espoirs des Samoa d'atteindre la Russie dans le cadre de la Coupe des Confédérations ou de la Coupe du Monde de la FIFA™. De son côté, Tahiti garde des chances d'accéder à une scène mondiale lorsque la compétition préliminaire de la Coupe du Monde reprendra l'an prochain.

Les Papouasiens devaient réaliser un gros score pour s'emparer de la tête du groupe A et rattraper leur différence de buts par rapport à la Nouvelle-Calédonie et à Tahiti, dont le duel était programmé en fin de journée. S'ils n'ont pas déçu leur public, ils ne se sont toutefois lâchés qu'après une première période mesurée. Michael Foster a ouvert la marque, suivi de Raymond Gunemba. À la pause, le tableau d'affichage indiquait 2:0.

Le jeu de contre des Kapuls laisse des espaces à l'arrière qui ont offert plusieurs occasions franches aux Samoans, mais la supériorité de la ligne d'attaque papouasienne a payé en deuxième mi-temps. Foster a de nouveau fait mouche, avant que le redoutable Nigel Dabinyaba signe à son tour un doublé, histoire d'accompagner le deuxième but de Gunemba et un missile de Koriak Upaiga. Enfin, Gunemba s'est offert un triplé en revenant à la charge sur le tard. Mission accomplie pour l'équipe de Flemming Serritslev, dont la différence de buts dépassait celle de la Nouvelle-Calédonie avant le dernier match de groupes. "Je suis très heureux. Je voudrais féliciter mes hommes pour leur travail", s'est exclamé le capitaine David Muta à l'issue de la victoire. "Nous voulions gagner sur un score lourd, c'est chose faite. Je remercie tous nos supporters de nous avoir apporté leur soutien depuis le premier jour."

Malgré les enjeux élevés dans les deux camps, Tahiti et la Nouvelle-Calédonie ont entamé leur dernier match de groupe à 100 à l'heure. Les Toa Aito devaient à tout prix s'imposer pour s'ouvrir les portes du dernier carré, tandis que les Néo-Calédoniens se montraient dangereux en contre. Les Tahitiens ont été les premiers à se créer une occasion en première période, par Teaonui Tehau dont le coup de tête a heurté la transversale.

Les choses se sont tendues après la pause. Les Cagous ont tenté quelques incursions pour contenir les assauts de Tahiti. Une puissante frappe de Joseph Atale est venue s'écraser sous la transversale, donnant des palpitations à leurs adversaires. À la réception d'une passe de Jean Philippe Saiko sur le bord de la surface, Kai a trouvé les filets à dix minutes du coup de sifflet final. Leur égalisation sur le fil n'a pas suffi aux Tahitiens, qui ont donc vu les Cagous se qualifier à leurs dépens. Ces derniers ont cependant dû se contenter de la deuxième place de la poule du fait de la talonnade de dernière minute de Teaonui Tehau.

Résultats
Papouasie-Nouvelle-Guinée 8:0 Samoa
Tahiti 1:1 Nouvelle-Calédonie

À suivre
Lors de la première demi-finale, la Nouvelle-Zélande tentera de rester sur la lancée de son sans-faute face à la Nouvelle-Calédonie. Plus tard, la seconde mettra aux prises la Papouasie-Nouvelle-Guinée avec les Îles Salomon, deuxième du Groupe B.

Quant aux troisièmes, les Fidji et Tahiti, ils se remettront en route pour la Russie en mars 2017, lors de la reprise des qualifications mondialistes.