Les rebondissements ont été nombreux lors de la dernière journée des qualifications pour la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 2017. Le Liberia et le Cap-Vert, qui avaient leur destin entre leurs mains, ont laissé échapper la qualification, tandis que le Togo est parvenu à renverser une situation très mal engagée et à décrocher son billet pour l'événement bisannuel, qui débutera le 14 janvier prochain au Gabon. Le vainqueur de la CAN 2017 représentera l'Afrique à la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017.

Les moments forts
Le Togo ira au Gabon : 
Avant cette dernière journée, le Togo était troisième du Groupe A avec huit points, à deux longueurs du Liberia et de la Tunisie, qui dans le même temps devaient en découdre l'un contre l'autre. L'entraîneur des Eperviers, Claude Le Roy, doutait des chances de son équipe de se qualifier, même si la victoire de ses hommes contre Djibouti était une quasi-certitude. "Je ne vais pas dire qu'on peut faire une croix sur le Gabon, mais ça va être complexe. On peut rêver d'un miracle, même si le fait de rêver ne change rien à la réalité", annonçait avant la rencontre celui qui a déjà dirigé huit sélections en phase finale de la CAN. Les Togolais ont converti le rêve en réalité en s'imposant 5:0, ce qui leur a permis de décrocher l'un des deux billets qualificatifs réservés aux meilleurs deuxièmes. Vainqueur de l'épreuve en 2004, la Tunisie a facilement pris la mesure du Liberia (4:1).

Victoires étroites pour les deux leaders : Le Burkina Faso et l'Ouganda abordaient la dernière journée en tête de leur groupe, avec 10 points chacun. Les deux équipes l'ont emporté et bouclent donc le tournoi qualificatif avec 13 unités. Le Burkina Faso a toutefois beaucoup souffert pour venir à bout d'un solide Botswana. Les Étalons se sont imposés 2:1, après avoir été réduits à neuf et en inscrivant le but de la victoire à la neuvième minute du temps additionnel. L'Ouganda a de son côté battu les Comores et se qualifie en tant que meilleur deuxième.

La RD Congo déroule : Le joueur de Fulham Neeskens Kebano a inscrit l'un des buts d'un RD Congo en pleine forme, qui a mis fin aux rêves de qualification de la République centrafricaine dans le Groupe B. S'ils voulaient se qualifier pour la première CAN de leur histoire, les Fauves devaient gagner à Kinshasa. Mais après l'ouverture du score par Kebano, les Congolais ont continué d'appuyer sur l'accélérateur pour finalement s'imposer 4:1 et finir en tête de la poule, avec 15 points.

Les intouchables : Le Mali termine en tête du Groupe C avec 16 points après sa victoire 5:2 sur le Bénin, deuxième. Les autres équipes qui concluent ces qualifications avec 16 points -  le Maroc et l'Algérie - l'ont elles aussi facilement emporté, face à Sao Tomé e Principe et au Lesotho respectivement. En battant la Namibie à Dakar, le Sénégal est la seule équipe à terminer ce tournoi préliminaire avec six victoires en autant de sorties.

Les surprises
Le Cap-Vert perd le cap : 
Le Cap-Vert ne pouvait plus terminer en tête du Groupe F, mais savait qu'une victoire à domicile contre la Libye serait quasiment synonyme de qualification pour la CAN 2017 en tant que l'un des deux meilleurs deuxièmes. Les Requins bleus ont certes dominé la partie, mais n'ont concrétisé aucune de leurs occasions. Les Libyens en ont profité en inscrivant le seul but du match sur contre, par Fouad Triki Mohamed.

Nuls décevants : Vainqueur de la CAN en 1996, l'Afrique du Sud a conclu sa campagne dans le Groupe M comme elle l'avait débutée, c'est-à-dire de manière décevante. Lors de la première journée, les Bafana Bafana avaient concédé le nul à domicile contre la Gambie. Même scénario ce week-end face à la Mauritanie, avec un score de parité (1:1) qui vient clore un bilan peu glorieux. En six journées de qualifications, les Sud-Africains n'ont jamais gagné à domicile et enregistré une seule victoire. Dans le Groupe H, le Ghana a lui aussi concédé le nul à domicile, 1:1 contre le Rwanda, mais les Black Stars étaient déjà assurés de terminer premiers de leur poule avant cette ultime journée.

Le joueur
La dernière participation de l'Ouganda à l'épreuve suprême des sélections en Afrique remonte à 1978, où il avait atteint la finale, avec à la clé une défaite face au Ghana. Ensuite, les Ougandais ont souvent manqué la qualification de très peu. Ils viennent  de mettre fin à une attente de 39 ans grâce à un but en première période inscrit par le jeune et prometteur Farouk Miya. L'attaquant de 18 ans évolue actuellement en Belgique, au Standard de Liège.

La stat
6 -
C'est le nombre d'anciens vainqueurs de la CAN qui ne seront pas présents au Gabon. Il s'agit du Nigeria, de la Zambie, du Soudan, de l'Éthiopie, de l'Afrique du Sud et du Congo.

Entendu…
"Nous sommes une nouvelle équipe et nous apprenons à nous connaître les uns les autres. Cela dit, je sais que mes joueurs ont suffisamment de qualités pour pratiquer un bon football. Nous avons joué contre une Tanzanie complètement repliée en défense. Il nous a fallu du temps pour trouver la solution, mais la qualité est là, je n'ai aucun doute là-dessus." - Gernot Rohr, sélectionneur du Nigeria, non qualifié pour la CAN

Les qualifiés pour Gabon 2017 : Tunisie, RD Congo, Mali, Burkina Faso, Ouganda, Guinée-Bissau, Maroc, Égypte, Ghana, Côte d'Ivoire, Algérie, Sénégal, Zimbabwe, Togo, Cameroun, Gabon (pays hôte)

Votre opinion !
Quel est selon vous le favori pour remporter la Coupe d'Afrique des Nations et ainsi représenter l'Afrique à la Russie 2017 ?