La Journée internationale des femmes jouit d'une grande popularité en Russie. Célébrée le 8 mars, cette date importante est aussi appelée la célébration du printemps et des fleurs. Aujourd'hui, les femmes qui arpentaient les rues de Saint-Pétersbourg par un temps printanier ont eu la bonne surprise de recevoir une fleur de la part d'un quadragénaire dans la force de l'âge… un certain Cafu, double champion du monde. La présence de l'ancien international brésilien en Russie confirme que la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 approche à grands pas.

Double champion du monde, l'ancien latéral détient le record de sélections avec le Brésil (142 capes). Il est en outre le seul joueur à avoir disputé trois finales consécutives de Coupe du Monde de la FIFA™. Le Brésilien s'est rendu à Saint-Pétersbourg pour participer aux événements organisés à 100 jours du coup d'envoi de la Coupe des Confédérations, le 9 mars. Bien entendu, cette compétition figure également au palmarès de l'ancien joueur de l'AC Milan, sacré en 1997. Plus près de nous, il a participé au tirage au sort de l'édition 2014 de l'épreuve mondiale sur ses terres. Aujourd'hui, il fait partie des personnalités choisies pour passer le témoin à la Russie. "J'ai déjà pu constater les efforts entrepris par la Russie dans sa préparation pour la Coupe du Monde de la FIFA. Je suis certain que tout sera organisé avec les standards les plus hauts", a insisté Cafu. "J'espère que le Brésil se qualifiera et aura une chance de l'emporter."

Cafu s'est installé dans le centre historique de la ville, afin de ne rien manquer des sites touristiques. Après avoir posé ses valises, il s'est immédiatement lancé à la découverte de Saint-Pétersbourg. Il a débuté son parcours par la cathédrale Saint-Isaac, avant de diriger ses pas vers l'amirauté et la place du palais. De là, il s'est promené le long de la perspective Nevski en direction de la cathédrale Notre-Dame-de-Kazan et de la Maison du Livre. Comme on pouvait s'y attendre, Cafu n'est pas resté insensible aux charmes de cette cité unique en son genre. "Saint-Pétersbourg possède une ambiance historique fantastique", a-t-il souligné. "Je suis déjà venu mais je n'avais pas encore eu le temps de m'y aventurer avant aujourd'hui. Le contraste avec le Brésil est important, comme il fait environ 40 degrés là-bas. L'Ermitage sur le place du Palais m'a le plus impressionné. Je serai de retour demain comme il y aura de l'ambiance avec des danses, de la musique et une fête."

Compte à rebours : J-100
Mais l'ancien international brésilien n'était pas venu uniquement pour bavarder et profiter de la vue. En cette Journée internationale des femmes, Cafu a offert des fleurs aux femmes qui croisaient son chemin… à la grande surprise des intéressées ! Au bout d'une heure, il est arrivé à destination : les bureaux du réseau social russe VKontakte sur la perspective Nevski, où était programmée une conversation en ligne entre le Brésilien et ses nombreux admirateurs.

Il a ainsi pu livrer ses impressions sur sa promenade à travers Saint-Pétersbourg, ses attentes pour les prochains tournois FIFA en Russie dont le premier, la Coupe des Confédérations, débutera dans 100 jours. Il a aussi évoqué la dernière édition, organisée au Brésil un avant la Coupe du Monde. Enfin, il a partagé les souvenirs accumulés lors de ses quatre participations à l'épreuve mondiale et de son passage en Coupe des Confédérations. "La Coupe des Confédérations de la FIFA est un événement de grande ampleur. Une victoire peut donner une grande visibilité à une équipe et la rendre plus forte", a assuré Cafu. "En tant qu'hôte, la Russie a une bonne chance de l'emporter. Je peux d'ailleurs les imaginer en finale face à l'Allemagne."

Jeudi 9 mars, Cafu sera au stade de Saint-Pétersbourg pour célébrer le passage à 100 jours du début de la Coupe des Confédérations. Des événements passionnants et des visites spectaculaires sont prévus pour l'occasion. Le compte à rebours du Tournoi des Champions en Russie a bel et bien commencé !