Alors qu’il ne reste plus que deux mois avant que le coup d’envoi de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017 ne soit donné dans le stade de Saint-Pétersbourg le 17 juin prochain, la FIFA a dévoilé la liste des trente-six arbitres qui officieront lors de la compétition. Issus des six confédérations, ils ont été sélectionnés par la Commission des Arbitres de la FIFA dans la liste des candidats pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.

Leur préparation entre dans le cadre du projet de la FIFA pour l’arbitrage en vue de Russie 2018 et comprend la participation à des séminaires organisés en sessions pratiques et théoriques. Les arbitres sont en outre constamment supervisés et suivis par les meilleurs instructeurs d’arbitres au monde.

Pour leur préparation, tous les candidats ont bénéficié de l’appui et des conseils de Pierluigi Collina, président de la Commission des Arbitres de la FIFA, et de Massimo Busacca, chef du département de l’Arbitrage de la FIFA. Les deux hommes ont pour mission de s’assurer que les compétitions de la FIFA sont dirigées par les meilleurs arbitres du monde. "Ces arbitres sont tous des candidats potentiels pour notre événement phare de l’année prochaine en Russie et un tournoi de haut niveau tel que la Coupe des Confédérations est idéal pour leur préparation. Nous sommes convaincus qu’ils feront preuve de la qualité que nous attendons d’eux", explique Pierluigi Collina.

Les arbitres de la Coupe des Confédérations de la FIFA prendront part à d’intensives séances d’entraînement théoriques et pratiques, organisées par le département de l’Arbitrage de la FIFA en amont de la compétition. L’accent y sera notamment mis sur la cohérence et l’uniformité dans l’interprétation des Lois du Jeu, la compréhension du football, la lecture du jeu, le positionnement, le travail d’équipe et les différentes mentalités footballistiques.

"Nous nous préparons comme une équipe de football, comme le feraient les joueurs, en nous penchant sur l’uniformité et la cohérence de nos prises de décisions, mais aussi sur le fair-play, la protection des joueurs et l’approche tactique. Tous ces aspects doivent être pris en compte dans cette compétition très importante, qui réunira certains des meilleurs joueurs de la planète et proposera un plateau particulièrement relevé", précise Massimo Busacca. "Nous travaillerons principalement sur les aspects techniques et tactiques. La phase de préparation est essentielle afin de pouvoir anticiper et résoudre tout problème éventuel. L’un de nos principaux objectifs est de faire en sorte que nous soyons toujours placés au bon endroit au bon moment."

La Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 prendra également une dimension historique puisque des tests avec les arbitres assistants vidéo y seront menés. L’assistance vidéo est destinée à aider les arbitres à prendre des décisions jugées décisives. Lors de ces tests, les arbitres assistants vidéo auront accès à tous les signaux de diffusion dans une salle vidéo afin de fournir à l’arbitre principal les informations lui permettant de rectifier des erreurs flagrantes dans des situations susceptibles de changer le cours d’un match. Ces situations peuvent concerner les buts, les penalties, les cartons rouges directs et l’identité du ou des joueurs à avertir. Au même titre que les arbitres assistants et le quatrième arbitre, les arbitres assistants vidéo auront pour mission de soutenir l’arbitre principal, qui continuera à prendre les décisions initiales – et finales – sur le terrain.

Les arbitres pourront également compter sur la technologie sur la ligne de but lors de la compétition. La Coupe des Confédérations de la FIFA se tiendra du 17 juin au 2 juillet 2017 dans les villes de Kazan, Moscou, Sotchi et Saint-Pétersbourg.